ActualiteAujourd'hui le Maroc

Dialogue territorial sur les orientations de la politique publique

Aménagement du territoire de Souss-Massa

La ville d’Agadir a abrité la semaine dernière la rencontre régionale relative aux concertations territoriales pour l’élaboration des Orientations de la politique publique d’aménagement du territoire (OPPAT).
Dans le cadre de la série des concertations territoriales relatives au dialogue territorial, organisée par le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville pour l’élaboration des Orientations générales de la politique publique de l’aménagement du territoire, s’est tenue récemment à Agadir une conférence régionale relative à l’OPPAT.

Cette conférence peut être considérée comme une première expérience au niveau national, au regard de sa forme qui s’est appuyée sur les techniques de téléconférence et a constitué ainsi une plate-forme d’échange d’idées et d’expériences avec les différents partenaires au sujet des orientations de développement intégré et durable de la région. Deux ateliers ont été organisés simultanément au cours desquels deux thèmes principaux ont été abordés : la promotion d’une base économique résiliente face au stress hydrique et les perspectives de développement pour les zones montagneuses et oasiennes de la région.
Cet événement a été une occasion pour enrichir la discussion et pour formuler d’importantes recommandations en harmonie avec les particularités et l’identité territoriale de la région Souss-Massa.

En effet, la région de Souss-Massa occupe une place centrale dans le territoire national et assure les liaisons entre le Nord et le Sud du Royaume. Elle constitue l’un des pôles de croissance les plus dynamiques du pays. Oued Souss structure cet ensemble et présente des enjeux stratégiques pour le développement de ce territoire. Dans la typologie des trajectoires élaborée par le rapport diagnostic, la région se caractérise par une croissance tirée par son portefeuille d’activité avec une nécessaire diversification afin de construire une région plus intégrée autour d’une agriculture dont la réputation n’est plus à faire. Elle dispose d’un système urbain dominé par le groupement : Agadir, Inezgane, Ait Melloul, Oulad Teima et Lqliaa, concentrant plus de 75% de la population urbaine et donne lieu à un phénomène complexe de «banlieue multifonctionnelle» Mais la croissance/diversification de cet ensemble est fortement contrainte par la ressource en eau.

En second lieu la région est marquée par des inégalités infrarégionales avec une montagne, un développement humain en décalage important avec la plaine et le littoral et qui tient une importance actuelle et à venir capitale dans l’équilibre régional. Enfin, le SRAT de la région avec beaucoup d’opportunités à travers la proposition d’espaces de projets comme déclinaisons territoriales nécessaires à l’aboutissement du projet régional, permet d’aborder la question de la responsabilité et de la mobilisation des différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre de stratégie esquissée à l’horizon 2050.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page