Entrepreneuriat social à Guelmim : 380 porteurs de projets à fort impact social accompagnés

Le Conseil régional de Guelmim-Oued Noun et le Centre marocain pour l’innovation et l’entrepreneuriat social dressent le bilan des programmes lancés à fort impact social : 380 porteurs de projets accompagnés et 40 projets incubés.

Les détails.

Les fruits des incubations font suite à l’accord de partenariat tissé, le 26 décembre 2020, entre le Conseil régional de Guelmim-Oued Noun et le Centre marocain pour l’innovation et l’entrepreneuriat social (MCISE). L’entente vise à encourager les jeunes de la région Guelmim-Oued Noun (GON) à s’investir dans le domaine de l’entrepreneuriat social. Plusieurs programmes ont ainsi vu le jour à Guelmim, Tan Tan, Sidi Ifni et Assa Zag.

Les enjeux sont réels. Il s’agit d’accompagner le développement de la région tout en créant de la valeur et en dynamisant la vie sociétale Oued Noun. C’est ainsi que près de 2.500 personnes ont participé à cet élan. Plus de 380 porteurs de projets ont été accompagnés avec une totalité de 40 projets incubés et 9 SARL créées. 35 associations locales ont vu leurs capacités renforcées et près de 170 lycéens ont pu être associés à la démarche. Ces projets ont pu voir le jour et être accompagnés, notamment à travers les programmes DareInc, Mincom, Dar space, Tanara, Chabaka, Soar qui ont été développés depuis une décennie.

Parmi les porteurs de projets incubés dans la région, deux jeunes femmes, Laila, 24 ans, et Nassira 30 ans, retiennent l’attention par leur projet commun SigSoro. Leur idée a germé à partir d’un jeu sahraoui. Elles décident de créer un jeu éducatif alliant techniques de calcul mental et techniques de ce jeu populaire, connu sous le nom de SIG dans la région. De son côté, Youssef, 38 ans, a observé que l’arbre de Moringa, plante vivrière, dotée d’une grande résistance à la sécheresse poussait sans problème dans les zones semi-arides appelées aussi zones de rusticité. Youssef décide alors de planter le Moringa à Assa-Zag, sa région natale.

Cette région répond parfaitement aux conditions d’implantation, et produit des cosmétiques et produits médicinaux à base du Moringa. Bref, les projets sont nombreux. Ils ont pu voir le jour et être accompagnés dans leur création à travers plusieurs programmes DareInc, Mincom, Dar Space, Tanara, Chabaka, Soar entre autres, et ce, dans les différentes provinces de la région. L’intérêt d’accompagner des jeunes porteurs de projets dans la région n’est plus à démontrer


Continuer la lecture

Quitter la version mobile