ActualiteAujourd'hui le Maroc

Fatim-Zahra Ammor parie sur le tourisme interne pour protéger le secteur des crises

Le tourisme interne constitue un volet essentiel à même de renforcer les capacités du secteur touristique du Royaume pour faire face aux crises, a souligné, mardi à Rabat, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, Fatim-Zahra Ammor.

Mme Ammor, qui répondait à une question sur « la relance du secteur du tourisme » à la Chambre des Conseillers, a affirmé que le tourisme interne représente près de 30% des nuitées dans les établissements d’hébergement touristique (EHT) classés au niveau national, alors que le taux annuel de croissance pour cette catégorie dépasse, durant la période 2010-2019, celui des nuitées des touristes étrangers.
Ce taux, a-t-elle précisé, a atteint pour le tourisme interne 7,6%, contre 2,5% pour les étrangers, ce qui reflète l’engouement croissant des Marocains pour le tourisme interne.

Aussi, la ministre a fait remarquer que l’importance du tourisme interne, qui joue un rôle crucial dans le développement économique, social et spatial, et contribue à l’emploi de la main d’œuvre locale et à la relance d’autres secteurs économiques connexes, s’est manifestée durant la crise sanitaire.
Elle a, dans ce sens, indiqué que le tourisme interne a constitué 50% des nuitées en 2020 et 69% en 2021.
Mme Ammor a également fait savoir que des études ont révélé que 51% des touristes marocains préfèrent le tourisme balnéaire, tandis que 58% sont pour le voyage durant les vacances estivales.

Et d’ajouter que 60% des touristes marocains préfèrent voyager en famille et 72% accordent l’importance aux prix des prestations touristiques.
Parallèlement, Mme Ammor a souligné que son département veille à construire des bases solides pour un développement durable du tourisme interne et ce, à travers la création de stations touristiques adaptées au pouvoir d’achat des touristes marocains et qui tiennent en compte le produit et les prix.

La ministre a fait également état d’une coordination avec les autorités locales en vue d’améliorer l’attractivité du produit touristique, ainsi qu’avec le ministère de l’Économie et des Finances pour instaurer des chèques-vacances permettant d’atténuer les charges du voyage au niveau national.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page