Aujourd'hui le MarocSport

Groupes A et B: La Tunisie et le Sénégal frappent fort

Les Lionnes de la Teranga ont entamé de la plus belle des manières cette édition de la TotalEnergies WAFCON et décrochent pour la première fois de leur histoire une première victoire dans la compétition.
Dans un match très disputé, les joueuses de Mame Moussa Cissé se sont imposées face à l’Ouganda 2-0 pour le compte de la 1ère journée du Groupe A.
C’est Diakhaté Ndeye qui a ouvert la marque pour la sélection sénégalaise à la 39ème minute de jeu sur penalty. L’arbitre tunisienne Dorsaf Ganouati n’a pas hésité à l’accorder après une faute commise sur l’attaquante Hapsatou Diallo, 16 ans seulement, dans la surface de réparation.
L’Ouganda aurait pu égaliser quelques minutes plus tard par l’intermédiaire de Fauzia Najjema mais la gardienne de but des Lionnes, Tenning Sene, était d’un autre avis et s’est brillamment interposée. Malgré les assauts répétitifs des attaquantes ougandaises, notamment une frappe sur le poteau de la dangereuse Najjema à la 32ème minute, le résultat est resté en faveur des Sénégalaises à la mi-temps, 1-0.

Dès l’entame de la seconde période, le Sénégal va doubler la mise par l’intermédiaire de Nguenar Ndiaye (50’) sur une passe de celle qui a provoqué le penalty en première période, la jeune étoile montante du football sénégalais Hapsatou Diallo.
Un deuxième but qui a compliqué la tâche des Crested Cranes qui ont tenté de revenir à la marque à plusieurs reprises mais sans succès à l’image du débordement de Fazila Ikwaput à la 78ème minute et qui est encore une fois tombée sur la gardienne des Lionnes, Tenning Sene, en grande forme lors de ce match. Elle a d’ailleurs été désignée «Woman of the match». Score final donc, 2-0 en faveur de la sélection sénégalaise qui prend la première place du Groupe A, en compagnie du Maroc avec 3 points.
Dans le groupe B, la lucidité, l’audace, l’efficacité et surtout une grosse dose de talent ont été le secret de la Tunisie qui a battu le Togo sur le score de 4-1.
15 secondes c’est le temps qui a fallu à la Tunisie pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Meriem Houij, élue femme du match. “Je n’ai pas réfléchi, je pensais seulement marquer et rendre heureux mon pays et mon équipe, c’était l’essentiel”, confie-t-elle en conférence de presse d’après-match.
Une chose est sûre, il ne fallait pas rater le début de cette rencontre, car à la douzième minute c’était au tour de Sabrine Ellouzi de doubler la marque. Tout semblait si simple pour les Aigles de Carthage. Mais gare à la déconcentration.
A la vingt-deuxième minute les Eperviers Dames obtiennent un penalty. La capitaine Odette Gnintegma prend ses responsabilités et devient ainsi la première buteuse du Togo de l’histoire de cette compétition continentale.
Au retour des vestiaires, les Tunisiennes montrent une autre facette de leur jeu.
Appliquées, elles prennent de nouveau l’ascendant offensif sur les Togolaises qui se trouvent dans l’incapacité de se créer des occasions. Nerveuses, les Ouest-africaines voient leur défenseur Omo Latcho Djankale prendre un carton rouge.
Une situation qui handicape fortement le Togo. En supériorité numérique, la Tunisie en profite et marque deux buts de plus. Score final 4-1 pour les Nord-africaines qui prennent par la même occasion la tête de ce groupe B.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page