Art & CultureAujourd'hui le Maroc

Jannat lance «Aref Meen Yehebak»

Peu de temps avant la sortie de cette œuvre, elle en donne un avant-goût sur le même réseau officiel. De quoi tenir en haleine ses nombreux fans qui apprécient également d’autres œuvres de l’artiste.

«Aref Meen Yehebak» (Sais-tu qui t’aime ?!). Voici le nouveau single de la star d’origine marocaine, Jannat, de son nom de famille, Mahid, qui en fait l’annonce sur son compte officiel Instagram. Un morceau à travers lequel elle s’adresse également à son public pour lui poser la même question. «A qui diriez-vous : Sais-tu qui t’aime ?!», s’exprime l’artiste qui interprète suavement son titre en égyptien sur des paroles de Mohamed Refai pour une composition d’Ahmed Zaeem et un arrangement de Sherif Kassem. Quant au vidéoclip, qui approche d’un million de vues en peu de jours après son lancement, il est réalisé par Fadi Haddad. Le tout produit par Life Stylez Studios.

Peu de temps avant la sortie de cette œuvre, elle en donne un avant-goût sur le même réseau officiel. De quoi tenir en haleine ses nombreux fans qui apprécient également d’autres œuvres de l’artiste. A son compteur, des tubes comme «Sayed El Ahbab» (Le seigneur des bien-aimés) lancé au printemps dernier. A ce propos, elle commente sur sa page : «L’amour d’un seul côté est le plus dur». Et ce n’est pas tout ! Cette œuvre est tel qu’elle l’indique sa «première expérience en khaliji». Les paroles en étant au prince Abdullah Bin Saad Bin Abdelaziz avec une composition d’Oussama Ismail.

Entre-temps, elle anime un concert au Caire et en Alexandrie entre autres au cours de la même saison.

En Ramadan dernier, elle lance un duo intitulé «Kefaya Lammatna» (Notre rassemblement suffit) avec l’artiste Hicham Abbas.    

Mieux encore, elle interprète, en début de cette année, «El Alb Ma» (Le cœur est mort) qui fait le générique du début du feuilleton «Chariî 9» (Avenue 9) sur des paroles de Husein Mustapha Moharram avec une composition de Mustapha El Assal et un arrangement de Mohamed El Achi. Elle chante également le générique de la fin du même feuilleton sous l’intitulé «Ahi Marahel» (Ce ne sont que des étapes).

Elle reçoit même des hommages pour ses œuvres. Ainsi, son single «Batalet Haddoutek» (L’héroïne de ton histoire) qu’elle interprète dans le feuilleton «Bekhat El Yad» (Manuscrit). En 2021, elle se produit au festival de musique arabe à la maison d’opéra en Egypte où elle est installée. Comme elle offre sa voix à des séries marocaines. C’est le cas de «Souk Dlala» (Marché d’enchères) dont elle interprète le générique. De quoi garder des liens étroits avec son pays d’origine où elle reçoit aussi des hommages.

Amplement mérité pour un tel parcours plein de surprises dont d’autres viendront sûrement.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page