Aujourd'hui le MarocEconomie

La confiance des ménages s’effrite au deuxième trimestre

Le HCP le relève dans sa récente note de conjoncture

Le moral des ménages se dégrade. C’est ce que l’on peut tirer des résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le Haut-commissariat au Plan (HCP) au deuxième trimestre de 2022. L’indice de confiance des ménages (ICM) a ainsi affiché une tendance baissière revenant à 50,1 points, au lieu de 53,7 points un trimestre auparavant et 63 points le même trimestre de 2021.

Se référant à l’enquête, 79,2% des ménages participant à l’enquête attestent d’une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 14,6% un maintien au même niveau et 6,2% une amélioration. Interrogés sur l’évolution du niveau de vie au cours des 12 prochains mois, 46,8% des ménages s’attendent à une dégradation, 40,7% à un maintien au même niveau et 12,5% à une amélioration. Le HCP fait également ressortir des perceptions pessemistes quant à l’évolution du chômage. Ainsi, 86% des répondants contre 4,9% anticipent une hausse au cours des prochains mois. En ce qui concerne l’achat des biens durables, 78,9% des ménages estiment que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats.

Par ailleurs, 52% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses tandis que 45,4% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne. Par ailleurs, seulement 2,6 % affirment épargner une partie de leur revenu. Quant à l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 54,3% relèvent une dégradation. S’agissant de l’évolution de leur situation financière au cours des 12 prochains mois, 19,1% des ménages restent optimistes. Ils s’attendent, en effet, à une amélioration de leur situation financière au moment où 61,7% évoquent un maintien au même niveau et 19,2 % tablent sur une dégradation.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page