ActualiteAujourd'hui le Maroc

Le Maroc et le Portugal unissent leurs efforts pour la protection des océans

Une conférence internationale a été organisée lundi à Rabat

A quelques semaines de la Conférence des Nations Unies sur les Océans qui se tiendra du 27 juin au 1er juillet à Lisbonne, la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, a organisé lundi à Rabat avec l’ambassade du Portugal un «Blue talk» intitulé «Conférence des Nations Unies 2022 sur les Océans : quels rôles pour la science et l’innovation au Maroc et en Afrique ? Cet évènement s’est déroulé en présence de Mohammed Sadiki, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, et de José Maria Costa, secrétaire d’État de la Mer du Portugal. Cette rencontre a réuni de nombreux intervenants et experts de haut niveau représentant des institutions nationales et internationales dont deux interventions de Vladimir Ryabinin, secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale de l’Unesco (COI Unesco), et de Peter Thomson, envoyé spécial pour les océans du secrétaire général des Nations Unies.

Ce Blue Talk s’inscrit dans la continuité des actions menées par la Fondation et ses partenaires depuis 20 ans. C’est ainsi que Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa a été nommée en 2021 par les Nations Unies Marraine de l’Alliance de la Décennie des Nations Unies des Sciences Océaniques au service du Développement Durable. Dans une logique de maintien de cette dynamique, la Fondation a ainsi organisé un atelier national des partenaires le 18 mai 2022 et abritera, en étroite collaboration avec la COI Unesco, le Dialogue des Fondations dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour les Sciences Océaniques au service du développement durable du 1er au 3 juin 2022.

Les deux panels du «Blue Talk» ont été l’opportunité pour les intervenants et les participants de souligner, en particulier au Maroc et en Afrique, le rôle de la science et de l’innovation pour une exploitation durable des océans, d’approfondir les bases d’échanges thématiques prioritaires à aborder dans le cadre de la Conférence des Nations Unies de Lisbonne, de renforcer la dynamique en facteur de la décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, de bâtir et démultiplier des partenariats existants fructueux et de stimuler la création de nouveaux partenariats innovants et orientés vers l’impact positif concret et durable.




Retrouvez cet article sur : Aujourd’hui

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page