Aujourd'hui le MarocSport

Le Wydad décroche une troisième étoile amplement méritée

Finale de la Ligue des Champions de la CAF TotalEnergies

SM le Roi adresse un message de félicitations aux membres du Wydad

Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est entretenu, juste après le match victorieux du Wydad, avec l’entraîneur du club, Walid Regragui, et le capitaine de l’équipe, Yahya Jebrane, victoire qui survient au terme d’un brillant parcours.
Lors de cet entretien téléphonique, le Souverain a chargé l’entraîneur et le capitaine de l’équipe de transmettre Ses félicitations pour ce trophée à l’ensemble des joueurs, du staff et des composantes du club et des supporters pour cette importante réalisation, motif de fierté pour l’ensemble du public sportif et tout le peuple marocain.

L’impatience non dissimulée des milliers de supporters du Wydad a été récompensée lundi soir lors d’une incroyable finale de la Ligue des Champions de la CAF TotalEnergies à l’issue de laquelle le club casablancais s’est offert le titre tant convoité de champions d’Afrique.
Le Wydad doit principalement son salut à Zouheir El Moutaraji, auteur d’un précieux doublé.
L’attaquant qui a raté le match retour de la demi-finale contre Petro de Luanda en raison d’une suspension a marqué un but à chaque mi-temps, donnant au Wydad son premier titre depuis 2017, lorsque l’équipe marocaine avait dominé son adversaire du jour et a été sacrée championne.
Le rêve d’Al Ahly de devenir la première équipe à remporter trois titres consécutifs et à décrocher un 11e titre record a été balayé, de même que l’espoir de l’entraîneur Pitso Mosimane d’un quatrième titre record en Ligue des Champions. Face au Wydad, la solide armure des Cairotes a fondu comme neige au soleil.
Dans un stade Mohammed V bondé et animé, le Wydad ne pouvait imaginer une défaite. Les intentions sont claires dès le coup d’envoi. La première occasion du match intervient après seulement 10 minutes lorsque Yahya Jebrane récupère le ballon au milieu de terrain avant de trouver Guy Mbenza. Cependant, la frappe canon de l’attaquant du Congo-Brazzaville depuis le bord de la surface est repoussée par la barre transversale.
Cinq minutes plus tard, El Moutaraji surprend El Shennawy sur une frappe surpuissante. Après une perte de ballon d’Ahly sur la droite, le buteur du soir n’en demande pas plus pour s’illustrer.
Après le but, Al Ahly s’est montré plus entreprenant. À la 19e minute, Ali Maaloul lance un ballon vers Hussein El Shahaat, mais le tir de ce dernier est contré par le gardien.
À la 22e minute, Taher Mohamed tente sa chance de loin mais son tir est dévié en corner. Les occasions se succèdent pour Al Ahly, sans succès.
Guy Mbenza secoue également la défense des Egyptiens et est près de faire mouche une nouvelle fois. Le ballon est égyptien avec 68% de possession, mais les buts ne suivent pas.

En seconde période, le Wydad double son avance. Une superbe contre-attaque voit Jaadi partir sur la droite avant de décocher un centre. El Moutaraji se faufile derrière Mohamed Hany pour reprendre le ballon mais il est sauvé par Mohamed El Shennawy. L’attaquant profite du rebond pour cette fois trouver les filets.
L’entraîneur Mosimane doit effectuer des changements pour remettre son équipe en selle, remplaçant Hussein El Shahaat par Magdy Afsha, Ahmed Abdelkader par Mohamed Sheriff tandis que plus tard, le défenseur Hany est sorti pour laisser la place à Salah Mohsen entre autres.
Les changements offensifs forcent le Wydad à se défendre en profondeur. Ahly se crée des occasions. Le tir de loin d’Afsha est stoppé par Ahmed Reda Tagnaouti tandis que Maaloul tente sa chance depuis l’intérieur de la surface.
A neuf minutes de la fin, Mohsen reprend un coup franc à l’intérieur de la surface de six mètres, mais Tagnaouti fait un arrêt à bout portant.
Ahly presse, mais sans succès. Jamais les Red Devils ne trouveront les filets. Le Wydad est champion d’Afrique pour la troisième fois. Avec cette victoire, il réédite l’exploit de 2017, quand les Rouge et Blanc ont remporté leur deuxième sacre continental au détriment de ce même Al Ahly qui portera encore pour longtemps le souvenir d’une nouvelle défaite en finale à exorciser.

Rappelons que pour atteindre la finale de cette compétition continentale, le Wydad a disputé 12 matchs, dont huit victoires, deux matchs nuls et deux défaites.
Le club casablancais a achevé la phase de poules avec un bilan très honorable, avec cinq victoires sur six matchs disputés, ce qui lui a permis de terminer cette phase en tête du classement, et de devenir la première équipe du continent africain à inscrire 15 buts lors de cette phase de la compétition pour accaparer le record de l’équipe nigériane d’Enyimba, qu’elle détenait depuis 2003 avec 14 buts.
Lors du match des quarts de finale, le Wydad a été contraint de disputer le match aller contre Chabab Belouizdad en infériorité numérique après l’expulsion de son joueur Jalal Daoudi après seulement sept minutes du début du match. Le Wydad a confirmé sa force et sa détermination à rafler le troisième titre de son histoire, après avoir arraché une nouvelle victoire hors de son stade face à Petro Atlético (3-1), avant de disputer le match retour avec sérénité après avoir arraché un précieux nul qui l’a propulsé en finale.
Enfin, le Wydad affrontera la Renaissance de Berkane, titulaire de la Coupe de la CAF, lors de la première Supercoupe d’Afrique à mettre aux prises deux clubs marocains.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page