Art & CultureAujourd'hui le Maroc

Les contours du single «Acha El Malik Habibna»

Saad Lamjarred, Nicolas Reyes et les Gipsy Kings y participent

Saad Lamjarred continue à innover. Cette fois-ci, il associe des artistes espagnols à son nouveau single «Acha El Malik Habibna» (Vive le Roi, notre bien-aimé ou Viva El Rey Habibna) dédié au Souverain à l’occasion de la 23ème Fête du Trône. Il s’agit de la célébrissime légende, Nicolas Reyes, fondateur des Gipsy Kings, ainsi que de ce groupe. Le tout produit par la chaîne MDA Production chapeautée par Mousâab El Anzi, qui a conçu les paroles de ce tube en dialecte marocain. De leur côté, Nicolas Reyes et son fils Yohan sont l’auteur des paroles espagnoles de cette œuvre composée par l’artiste marocain Redouane El Dayri pour un arrangement au Caire.

Dans les détails, «Acha El Malik Habibna» est une idée supervisée par le producteur qui l’a travaillée, tel qu’il l’indique, de manière «professionnelle» en recourant aux guitaristes espagnols les plus talentueux, notamment les Gipsy Kings sous la conduite de leur fondateur. Dans ce sens, Nicolas Reyes, qui se dit «enthousiaste», ne manque pas de révéler être «l’un des plus grands fans de la personnalité du Souverain marocain, leader de la révolution du développement au Maroc et des réalisations qu’il a faites pour le Royaume dans différents domaines». C’est pourquoi il a associé, tel qu’il l’ajoute, son fils à la conception des paroles de ce titre qu’il qualifie de «message d’amour reflétant la profondeur des relations maroco-espagnoles qui lient les deux pays, leurs gouvernements et leurs peuples». «Des relations séculaires outre le rêve de complémentarité économique qui sert les deux pays et la région», poursuit l’artiste espagnol qui qualifie également cette œuvre de carte d’amour exprimant ses sentiments pour le Maroc, son Roi et son peuple.

A son tour, la star marocaine Saad Lamjarred est également «enthousiaste» quant à sa contribution à ce morceau. «Je suis heureux d’y participer surtout que cette œuvre est une première pour un artiste arabe qui chante avec la légende de l’art espagnol pour exprimer ma passion et ma fierté de Sa Majesté», s’exprime Saad Lamjarred, passionné pour son pays et nostalgique tout en prenant son chant pour SM le Roi et la patrie tels une fierté et un appel.
Pour rappel, le vidéoclip est tourné à Paris sous la supervision du réalisateur sud-coréen Sebastien Kong avec l’assistance de la réalisatrice marocaine Malika Zairi et la production exécutive de Ouadie Laadam. En tout, l’équipe est composée de différentes nationalités, notamment celles marocaine, française et asiatique. Il faut noter que Nicolas Reyes a stoppé sa tournée en Europe pour prendre part à cette œuvre que Mousâab El Anzi a veillé à offrir au Souverain et aux Marocains dans une vision différente pour être une surprise à travers l’apparition également distinguée de la star marocaine.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page