Art & CultureAujourd'hui le Maroc

L’OPM y était récemment invité: Le Maroc honoré à la Philharmonie de Paris

Un honneur pour le Maroc. Le Royaume vient de se voir rendre un vibrant hommage à la grande salle de la Philharmonie de Paris.

En est à l’origine l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM) qui vient d’y être invité, avec ses élèves du programme INDH Mazaya, par le premier orchestre symphonique de Paris «Pasdeloup», également partenaire de l’orchestre marocain. Ainsi, l’OPM, relevant de la Fondation Ténor pour la culture (FTC), s’est associé, tel qu’il le détaille, à la célébration du 160ème anniversaire de l’ensemble parisien. Et ce n’est pas tout. «C’est assez exceptionnel de donner un concert dans la plus grande salle de Paris», s’exprime à ce propos la directrice déléguée de la FTC, Caroline Saunier.

Sur scène, le concert a, tel que le détaille l’OPM, «mis à l’honneur des femmes des deux rives de la Méditerranée». Il s’agit de Marzena Diakun, cheffe d’orchestre d’origine polonaise, mais également de la chanteuse soprano d’origine algérienne Amel Brahim Djelloul et la pianiste concertiste Dina Bensaïd. Une belle reconnaissance pour le travail accompli par cette jeune marocaine, qui, tel que l’ajoute la même structure, fut il y a quelques années sélectionnée au prestigieux concours Reine Elizabeth. «En introduction, Marianne Rivière, présidente de l’Orchestre Pasdeloup, a dédié ce concert à l’amitié entre les peuples et à l’universalité de la musique. Elle a également rappelé que l’excellence symphonique est à l’origine du partenariat novateur avec l’OPM», révèle cette formation marocaine.

Ce sont plus de 2.000 spectateurs qui ont pu apprécier la virtuosité des artistes marocains, à travers un programme musical comprenant des œuvres chantées, une pièce de Mozart pour soprano, piano et orchestre, et Shéhérazade, de Rimsky Korsakov. Le tout en présence, entre autres, du compositeur dont l’orchestre a également interprété une de ses œuvres. Ce qui lui a valu de longs applaudissements. «Ce concert constitue une belle consécration pour le travail de la Fondation Ténor pour la Culture qui gère l’OPM et le programme Mazaya. Il permet également de renforcer le rayonnement du Maroc sur la scène culturelle française», avance l’orchestre marocain.

Des airs d’opéra pour fêter la musique du 20 au 23 juin

Après ce concert dans l’Hexagone, l’Orchestre Philharmonique du Maroc retrouve, tel qu’il l’indique, son public «pour une dernière série de concerts, et non des moindres : la Fête de la musique». «En effet, depuis 2009, l’OPM s’attache à offrir des concerts gratuits qui permettent à un public non initié de découvrir ce genre musical universel», remonte la même formation de musiciens. Dans les détails, cette année, du 20 au 23 juin, l’OPM propose, après une saison riche et mouvementée, un programme musical festif et facile d’accès comprenant les plus grands airs d’opéra, de Carmen à Nabucco, en passant par le Barbier de Séville. A cette occasion, trois chanteurs lyriques se joindront aux 80 musiciens qui seront dirigés par Olivier Holt, conseiller artistique et premier chef invité de l’OPM.
Les concerts auront lieu, le 21 juin, à Casablanca devant le stade Mohammed V, sur une esplanade spécialement aménagée à cet effet par WeCasablanca, partenaire de l’événement. A Rabat, l’OPM se produira, le 20 juin, au Théâtre Mohammed V. Les billets offerts étant déjà disponibles sur le site web opm.ma. Le dernier concert de la série et donc de la saison aura lieu à Agadir, en plein air dans le nouveau parc urbain Ibn Zaydoun, le 23 juin. Pour rappel, les concerts de la Fête de la musique sont produits par l’Orchestre Philharmonique du Maroc, en partenariat avec WeCasablanca et l’Institut français au Maroc et avec le soutien du ministère de la culture, du Théâtre Mohammed V et de la région Casablanca-Settat.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page