Art & CultureAujourd'hui le Maroc

«Malhounyat Azemmour» : Les temps forts de la 10ème édition

Un hommage sera rendu à Abdeljalil Lahjomri, secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume

Le programme donne à voir les chanteurs Khalid Idriss de France, Chaimae Erreddaf, Abdelmajid Errahimi, Cheikh Hamza Boukhlifi d’Azemmour, Mohamed Fathi de Rabat et Abdallah Makhtoubi de Meknès.

Le Festival international de l’art du Malhoune «Malhounyat Azemmour», dont la 10 ème édition est prévue du 14 au 16 juillet, présente son programme artistique. Selon les organisateurs, cette édition connaîtra la participation de plusieurs groupes. A l’affiche, on y trouve le groupe Taranime de la Mauritanie, la Confrérie de Aissawa dirigée par Almouquaddem Abdellah El Yaakoubi ainsi que le groupe de chants du Samaâ et du Madih. Celui-ci sera dirigé par Mouhcine Norch et accompagné de l’orchestre national du Malhoune. Le programme donne également à voir les chanteurs Khalid Idriss de France, Chaimae Erreddaf, Abdelmajid Errahimi, Cheikh Hamza Boukhlifi d’Azemmour, Mohamed Fathi de Rabat et Abdallah Makhtoubi de Meknès.

Le festival connaîtra en outre la participation des jeunes talents couronnés de prix du chant à Tafilalt à l’instar de Hajar et Sara Zouhri et Badri Nasreddine. Au-delà des concerts, le programme propose un colloque, prévu sous le thème : «Les efforts de l’Académie du Royaume du Maroc dans la préservation et la protection du patrimoine du Malhoune marocain» et ce samedi 16 juillet 2022 à la maison de l’artisan d’Azemmour. Cette rencontre connaîtra la participation de plusieurs professeurs spécialisés.

Le festival «Malhounyat Azemmour» rend, par ailleurs, hommage à trois figures éminentes à savoir, le poète Al Mekki Sbatta, l’interprète Mohamed Laattaoui de Marrakech et Abdeljalil Lahjomri, secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc. Il est à noter que le Festival international de l’art du Malhoune «Malhounyat Azemmour» est initié par l’Association provinciale des affaires culturelles d’El Jadida sous l’égide de la province d’El Jadida, avec le soutien du groupe OCP, de l’Académie du Royaume, du Conseil provincial d’El Jadida et de la commune territoriale d’Azemmour. Cette année, le choix s’est porté sur le thème «la préservation du Malhoune, ce patrimoine marocain est une priorité nationale».

A propos du choix de cette thématique, les organisateurs soulignent : «aujourd’hui, l’art du Malhoune et ses poètes marocains risquent de se perdre et disparaître de la mémoire collective alors qu’ils occupent une place importante dans l’histoire culturelle du Maroc. Ainsi, la préservation du Malhoune, ce patrimoine marocain, est devenue une priorité nationale». Les initiateurs relèvent ainsi l’importance de prendre conscience de l’importance de ce patrimoine pour l’individu tout comme pour la société marocaine et d’en rappeler les rôles historiques et culturels. Ils plaident aussi pour la protection du patrimoine marocain du Malhoune contre l’exploitation non culturelle, la contrefaçon et la falsification historique.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page