ActualiteAujourd'hui le Maroc

Mohamed Mahboub dévoile les 7 axes de son programme d’action

Nouveau président de la FNBTP élu mardi à Rabat

Le nouveau président de la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics (FNBTP), Mohamed Mahboub, élu mardi à Rabat à l’unanimité lors de l’assemblée générale, marquée par la présence de participants de toutes les régions, a un programme d’action de sept axes. L’objectif en étant, tel qu’il le précise, «d’oeuvrer à la réalisation des objectifs de ce programme par l’élaboration d’une étude stratégique à même d’améliorer les services de la Fédération en faveur des membres». Le tout en révélant les contours de son programme.

Qualification des entreprises, capacités financières, réglementation…

Dans les détails, les sept axes portent, tel que les énumère M. Mahboub, également seul candidat ayant présenté sa candidature au Comité d’organisation des élections constitué par le conseil d’administration conformément aux statuts et au règlement intérieur de la Fédération et président de la société Binaâ Yarid, sur «la restructuration organisationnelle de la Fédération, les textes règlementaires (CCAG-T, décret de passation des marchés, etc.), la qualification et la classification des entreprises, l’amélioration de la formation professionnelle, le renforcement des capacités financières de la FNBTP, la communication et la promotion à l’export».

Et ce n’est pas tout ! «La collégialité et la concertation seront les maîtres mots de cette mandature afin de fédérer l’ensemble des entreprises opérant dans le secteur du BTP quels que soient leur taille et leurs branches d’activité», avance le nouveau responsable qui ne manque pas de se féliciter des résultats de ces élections. De même, M. Mahboub trace «un constat clair et sans concession de la situation éprouvante de la profession face à la conjoncture actuelle».

De la situation du secteur et défis de la fédération

De son côté, le président sortant, El Mouloudi Benhamane, n’hésite pas à s’exprimer sur «l’état du secteur et les attentes des entreprises pendant cette conjoncture difficile ». En tout, la profession, qui nourrit quand même des «espoirs», est prête à relever, en dépit de ce contexte, des défis liés à la faiblesse de moyens humains entre autres. Le tout dans le cadre du programme d’action pour 2022-2026. Aussi, la profession souffre de la raréfaction des ressources financières de par la suppression de 13 milliards DH du budget depuis 2013. De même, une baisse d’activité est relevée. Cependant, les professionnels ont le «sentiment d’être entendus» dans l’avenir proche. Par l’occasion, la fédération s’exprime également sur sa volonté de continuer à sauver les emplois.

Par la même occasion, l’assemblée générale ordinaire élective a élu 21 administrateurs. Il s’agit de Driss El Rhazi, Mohamed Adil Rtabi, Ichak Moussadak, Laila Benjelloun Touimi, Abdellilah Mhidia, Mohamed Gueri, Hamid Mallem, Aderafie Kounda, Mohamed Chakrouni, Mohamed Chadli, Riad Elmahmoudi, Mohamed Moufid, Driss Mehdi, Majd Bennani, Abdellah Aboulhassane, Soufiane Drissi, Ahmed Ben Satti, Youssef Naamane, Ihab Serghini, M’roine Rifaai, Youssef Boudali. Cela étant, les rapports moral et financier ont été approuvés à l’unanimité par l’assemblée générale qui a donné le quitus au président et conseil d’administration sortants sans manquer de leur devoir une fière chandelle.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page