Aujourd'hui le MarocEconomie

OPCVM : Un actif net sous gestion de plus de 555 milliards de dirhams à fin juillet

L’ASFIM relève une baisse de 2,29% par rapport à un mois auparavant

L’actif net sous gestion des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) affiche un repli d’un mois à l’autre. Il est passé de 568,87 milliards de dirhams à fin juin à 555,84 milliards de dirhams à fin juillet 2022 marquant ainsi une baisse de 2,29% en glissement mensuel et de 6,25% par rapport à fin décembre, période durant laquelle cet actif s’établissait autour de 592,91 milliards de dirhams. C’est ce qu’observe l’Association des sociétés de gestion et fonds d’investissement marocains (ASFIM) dans sa lettre mensuelle du mois de juillet. «Cette baisse est expliquée par la décollecte nette de près de 14 milliards de dirhams qui a concerné principalement les OPCVM OMLT (obligations moyen/long terme)», explique l’ASFIM dans son document.

Et de poursuivre que «les OPCVM OCT (obligations court terme) ont affiché la plus haute performance mensuelle avec + 0,18% tandis que les OPCVM Actions ont enregistré la plus basse performance avec – 0,02%». Dans les détails, les OPCVM Actions ont atteint à fin juillet les 42,24 milliards de dirhams contre 42,58 milliards de dirhams en juin 2022 et 47,14 milliards de dirhams à fin décembre 2021. Ils marquent ainsi une baisse de 10,41 comparé à fin 2021 et de 0,8% par rapport au mois précédent. Les OPCVM contractuels ont affiché pour leur part une forte contraction en glissement mensuel. Ils se sont établis à 1,64 milliard de dirhams à fin juillet contre 2,15 milliards de dirhams à fin juin régressant ainsi de 23,70% d’un mois à l’autre.

Les OPCVM diversifiés ont atteint au septième mois de l’année les 64,3 milliards de dirhams, en amélioration de 1,94% par rapport au niveau atteint à fin décembre 2021 (63,07 milliards de dirhams) et en légère baisse comparé au mois de juin (64,51 milliards de dirhams). S’agissant des OPCVM monétaires, ils affichent une légère amélioration par rapport à fin 2021. Ils se sont chiffrés à 81,05 milliards de dirhams contre 80,96 milliards de dirhams en décembre 2021 (+0,11%). En revanche, ils ont reculé de 4,35% en glissement mensuel du fait que cet actif atteignait les 84,74 milliards de dirhams à fin juin 2022. S’agissant des Obligations à court terme (OCT), leur actif net a grimpé à 89,46 milliards de dirhams au septième mois de l’année contre 75,29 milliards de dirhams à fin 2021, en consolidation de 14,89%.

Comparé au mois de juin, les OCT ont baissé de 0,71%. Ce repli est évalué à 2,66% pour les OMLT qui se sont chiffrés à 280,12 milliards de dirhams à fin juin. Ils ont par ailleurs fléchi de 13,75% comparé à fin 2021 alors qu’ils se situaient à date autour de 324,79 milliards de dirhams. Rappelons qu’en termes de performance annuelle les OPCVM OCT ont affiché la ventilation la plus élevée (+0,92%) tandis que les OPCM Actions ont affiché une contreperformance de 8-86%. L’ASFIM indique qu’avec le lancement du fonds AFG Secur Rendement, un OPCVM OMLT géré par AFG Asset Management, le nombre d’OPCVM actifs est passé de 547 à fin juin 2022 à 548.

 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page