ActualiteAujourd'hui le Maroc

Soutien financier aux hôteliers : Des demandes et des régions satisfaites à 100%

Les premiers détails du dispositif gouvernemental pour l’accompagnement des opérateurs

1 MMDH, ont été dédiés au soutien financier des EHT classés, désirant améliorer la qualité de leur offre de produits et services (entretien des équipements et espaces, intégration des énergies renouvelables, transformation digitale, formation, etc.).

Le premier bilan de l’opération de soutien financier aux hôteliers connu. En effet, le gouvernement avait lancé un plan pour garantir un redémarrage rapide de l’activité touristique. Ainsi, l’atténuation de l’impact de la pandémie sur les professionnels du tourisme a été une priorité majeure pour Fatim-Zahra Ammor, ministre du tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire. Doté d’une enveloppe de 2 milliards de dirhams (MMDH), le plan d’urgence déployé dans ce sens accorde une place primordiale à la mise à niveau des établissements hôteliers. Concrètement, 50% de l’enveloppe, soit 1 MMDH, a été dédiée au soutien financier des établissements d’hébergement touristique (EHT) classés, désirant améliorer la qualité de leur offre de produits et services (entretien des équipements et espaces, intégration des énergies renouvelables, transformation digitale, formation, etc.). Dans ce sens, les hôteliers se verront bénéficier, dans les prochains jours, d’une subvention pour mettre à niveau leurs établissements et assurer un redémarrage rapide de leur activité.

Répartition

L’enveloppe globale a été dédiée à hauteur de 90% aux EHT ayant été en activité en 2019, et 10% aux cas spéciaux n’ayant pas rempli cette condition. Dans la continuité de l’esprit de collaboration établi entre le ministère du tourisme et les professionnels du secteur, la mise en œuvre de ce mécanisme a fait l’objet d’une concertation continue et d’une implication étroite des hôteliers à travers la Confédération nationale du tourisme (CNT) et la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH) et ce durant toutes les phases de déploiement. A l’issue de l’opération d’instruction de l’ensemble des demandes d’appui, ces dernières ont été classées en fonction des résultats d’une évaluation multicritères par région et par catégorie, réalisée par des Comités techniques locaux composés des délégués du ministère du tourisme, des représentants des AIH ainsi que des experts mandatés par la SMIT à cet effet.

Approche régionale

La répartition régionale des subventions allouées a été fixée en fonction de la capacité litière de chaque région. Pour les régions dont la somme des demandes de subvention n’a pas dépassé le budget alloué à la région, les demandes ont été satisfaites à 100%. Pour les autres régions, toutes les subventions ont été accordées selon une péréquation nationale permettant de répondre aux besoins de toutes les régions dans un esprit de solidarité. Par ailleurs, et pour encourager les petites structures, les demandes de subventions inférieures à 500.000 DH ont toutes été satisfaites à 100%. Pour rappel, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) avait été lancé par la SMIT, le 21 février 2022, pour recenser les établissements d’hébergement touristique souhaitant bénéficier de l’appui financier de l’État. Cet appel a eu un engouement considérable des opérateurs hôteliers à travers tout le territoire national et toutes catégories d’établissements confondues. Le nombre d’EHT bénéficiaires s’élève à 737 établissements ayant tous proposé des programmes d’investissement visant la préparation de la relance. Un deuxième AMI sera lancé au mois de juillet 2022 pour couvrir les demandes d’appui des EHT représentant les cas spéciaux.

Mobilisation

Le gouvernement se mobilise pour garantir la réussite de la saison touristique. Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, avait présidé en mai à Rabat une réunion consacrée à l’examen des mesures prises pour relancer le secteur du tourisme après deux ans de crise sanitaire mondiale, notamment avec l’enregistrement d’indicateurs positifs pouvant être mis à contribution pour assurer un bon lancement de la nouvelle saison touristique, ce qui contribuera à un nouvel essor du secteur.

La rencontre s’est déroulée en présence de Nadia Fettah, ministre de l’économie et des finances, Fatima Zahra Ammor, ministre du tourisme, de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire, de Mustapha Baitas, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, de Adil Lafkir, directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), et de Imad Barrakad, directeur général de la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT).

Vision

Fatim-Zahra Ammor, ministre du tourisme, de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire

La ministre du tourisme, de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire a présenté la vision du ministère pour relancer l’activité touristique dans les meilleurs délais, dans le but d’enregistrer cette année un afflux mensuel de touristes égal ou supérieur à celui enregistré avant la crise. La vision du ministère du tourisme ambitionne de multiplier le nombre de touristes et de revenir, à partir de l’année 2023, au même niveau d’arrivées important, qui prévalait en 2019, laquelle a été une année positive en termes d’afflux de touristes. Parmi les axes sur lesquels repose cette vision :

– Assurer le plus grand nombre de sièges pour les touristes affluant vers notre pays avec les compagnies aériennes ;
– Développer la promotion touristique, mener de vastes campagnes promotionnelles et conclure des partenariats avec les tour-opérateurs mondiaux et les plateformes numériques ;
– L’adéquation de l’offre et de la demande touristiques, en plus de la stratégie de promotion des investissements touristiques, notamment, qui vise à encourager les investissements dans les petites et moyennes entreprises et dans le domaine du divertissement et de l’animation.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page