Art & CultureAujourd'hui le Maroc

Spécial : Drâa-Tafilalet, une star du cinéma mondial en quête d’affirmation

Très connue dans l’industrie cinématographique, elle veut en faire une locomotive de développement

Les téléspectateurs mondiaux ont au moins vu un film ou une série tournée dans la région. Drâa-Tafilalet est aujourd’hui mondialement connue dans l’industrie du cinéma pour avoir abrité des superproductions hollywoodiennes. La situation est telle que les tournages internationaux sont devenus durant des années une véritable locomotive pour l’économie régionale. Ce constat est d’ailleurs fait par différents organismes institutionnels comme le Hautcommissariat au Plan. En effet, les atouts naturels dont regorge la région attirent de plus en plus les sociétés de production nationales et internationales dans le domaine cinématographique. Les plateaux naturels d’Ouarzazate et tout au long de la vallée de Ziz, Guir et Ghris, le désert de Merzouga… ont connu la réalisation de plusieurs films ayant rencontré un succès planétaire. C’est ainsi que l’industrie cinématographique est devenue l’un des vecteurs de l’économie régionale, du fait qu’elle a un impact sur plusieurs créneaux liés directement ou indirectement à ce secteur. Ce dernier permettait la création d’emplois directs et indirects sans oublier l’impact sur les unités d’hébergement touristique et de restauration ainsi que la dynamique générée pour les sociétés de transport et autres équipementiers.

Mais les responsables locaux veulent faire de ce succès cinématographique un levier pour la promotion des investissements dans la zone en général, que cela soit dans des secteurs en relation avec cette activité ou autre, grâce notamment à l’effet de l’image véhiculée au niveau international. Car la région, étant donné la particularité climatique et territoriale, s’est appuyée durant des décennies essentiellement sur l’agriculture et l’élevage. L’extraction des minerais contribue également d’une manière remarquable dans le développement socio-économique de la région. Il faut dire que l’activité pastorale revêt une grande importance vu l’étendue des parcours. Selon le HCP, les principales productions de la région se composent de céréales, de cultures maraîchères, de légumineuses, henné, luzerne, palmier dattier, d’olivier, de pommiers et bien d’autres espèces arboricoles. Pour sa part, le secteur industriel repose sur un tissu industriel, composé de petites et moyennes entreprises porté sur une production destinée en grande partie à la satisfaction des besoins de la région.

Cette dernière est aujourd’hui en quête d’affirmation. Pour ce faire, les responsables veulent drainer plus d’investissements et renforcer le tissu local des acteurs économiques et industriels. C’est pour cette raison que des initiatives sont prises dans le cadre des programmes d’appui et les régimes incitatifs au service de l’investissement et de l’entrepreneuriat». Le Centre régional d’investissement (CRI) Drâa-Tafilalet avait ainsi organisé il y a quelques mois, en partenariat avec la section régionale de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), un événement pour l’accompagnement des entreprises de la région dans les différents domaines. Le but est notamment de répondre aux besoins en financement des entreprises, grâce à une panoplie d’instruments adaptés à chaque étape du cycle de vie de l’entreprise. Il a été question notamment de présenter et d’expliquer aux entrepreneurs de la région les différents programmes d’appui et régimes incitatifs gérés par Tamwilcom et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC).

L’autre secteur locomotive dans la région est bien évidemment celui du tourisme. Ce territoire se distingue par sa diversité culturelle et naturelle, ainsi que par ses nombreux atouts susceptibles d’augmenter sa capacité attractive en matière de tourisme. En effet, la position géographique de la région, son passé historique, la diversité des composantes humaines, culturelles et naturelles, sont autant d’atouts lui procurant une vocation touristique de premier choix. Avec ses oasis étendues sur les rives des oueds Drâa, Ziz, Guir et Ghris, ses gorges, la région compte de nombreux sites touristiques et paysages pittoresques multiples et variés. Ajoutées à cela l’hospitalité de ses habitants, la richesse et la diversité de son folklore et l’authenticité architecturale de ses ksour et kasbahs. Avec la reprise après deux années de pandémie, la région veut prendre un nouveau départ, synonyme d’une nouvelle chance pour Drâa-Tafilalet afin de s’affirmer une fois pour toutes et dupliquer son succès dans le domaine du cinéma à d’autres secteurs économiques.

 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page