Une délégation des femmes du RNI participe à la réunion EPP Women

Une instance fondée en 1981 et composée d’environ 60 membres d’organisations politiques

Participation remarquable des femmes du RNI à Dublin. En effet, la capitale irlandaise a accueilli, les 10 et 11 juin, le congrès du EPP Women (European’s People Parti ). Cette instance fondée en 1981 est composée d’environ 60 membres d’organisations politiques émanant de 43 pays européens et de pays non européens ; elle oeuvre pour l’émancipation politique des femmes, la promotion de l’égalité genre dans le milieu du travail et l’entrepreneuriat et la défense des droits des femmes en Europe mais aussi au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

C’est à ce titre qu’une délégation féminine représentant le RNI – intégré depuis 2018 comme parti membre partenaire au sein de l’EPP – s’est rendue à Dublin comptant la présence d’Amina Benkhadra (dont il s’agissait de la seconde participation à cet événement) et Fatine Ghali. La participation du Maroc à cette manifestation d’envergure a d’abord été l’occasion de raffermir les relations existantes entre le RNI et le PPE et bien entendu les relations entre la fédération des femmes du RNI et celle d’EPP Women. Des échanges ont eu lieu avec les délégations d’Irlande, Allemagne, Autriche, Espagne, Pologne, Roumanie, République Tchèque, Bosnie, etc .

A l’occasion de ce congrès, il y a eu des conférences très riches au sujet de l’égalité des genres dans un futur vert et digital, donnant l’occasion de rencontrer des commissaires européennes et ministres, en particulier Malread McGuiness, commissaire européenne pour la stabilité financière, les services financiers et les marchés de capitaux, Stella Kyriakides, commissaire pour la santé et la sécurité alimentaire, Frances Fitzgerald, MEP Fine Gael, membre du comité pour les affaires économiques et monétaires et membre du comité pour les droits des femmes et l’égalité du genre, et Helen McEntee, ministre de la justice d’Irlande.

Les conférencières ont insisté sur l’importance capitale du rôle des femmes dans le développement économique et social des pays et leur nécessaire représentation dans les instances politiques. Selon Mme Benkhadra, «dans le cadre de la révolution numérique et verte qui se prépare, il est important de mettre en place toutes les ressources nécessaires afin de préparer les femmes à faire face à cette transition ; des millions d’opportunités d’emploi seront créées et les femmes doivent prendre la place qui leur est due dans cette révolution verte et numérique qui se profile».

C’est dans ce contexte que les associations de femmes d’EPP Women et du RNI seront amenées à se mobiliser pour défendre et accompagner les femmes face à ces défis. La participation de la fédération des femmes RNI témoigne de la force des relations développées avec EEP Women et surtout de la place accordée par EPP au RNI et à son président Aziz Akhannouch qui a contribué à ce rapprochement et tissé des liens de coopération avec EEP et l’ensemble des partis politiques européens qui le composent. L’ensemble des participants ont rendu un vibrant hommage à Doris Pack qui a présidé durant 22 ans EEP Women et défendu avec force et engagement l’ensemble des droits des femmes.

Le rassemblement a également été l’occasion d’élire le nouveau bureau d’EPP Women et la nouvelle présidente à la tête de l’instance, Rosalia Biro.

 


Continuer la lecture

Quitter la version mobile