Art & CultureAujourd'hui le Maroc

Voici ces éléments reconnus auprès de l’Icesco en tant que patrimoine purement marocain

Malhoun, dekka marrakchia, brocart de Fès, Moussem de Moulay Abdellah Amghar et d’autres

L’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) vient d’adopter l’inscription sur la liste du patrimoine dans le monde islamique 26 éléments reconnus en tant que patrimoine matériel et immatériel purement marocain. L’annonce a été faite par Mohamed Mehdi Bensaid, ministre de la jeunesse, de la culture et de la communication, lors de la cérémonie d’annonce des résultats de la 10ème réunion du Comité du patrimoine de l’Icesco, organisée à Rabat.

Ainsi, les éléments patrimoniaux les plus importants qui ont été inscrits, il y a lieu de citer : les compétences et coutumes associées au couscous marocain, arts et savoir-faire du caftan marocain, art du malhoun marocain, savoirs et pratiques de la Mahadra, Khaïma du Sahara, calligraphie marocaine, arts culinaires marocains, arts de la dekka marrakchia, technique et savoir-faire liés à la Khettara d’Errachidia, Moussem d’Assa et Moussem de Moulay Abdellah Amghar et art du chant beldi de Tafilalet.

La liste comprend entres autres le chant féminin de Taroudant, les techniques traditionnelles de distribution d’eau, la danse de la guedra sahraouie, orfèvrerie d’argent à Tiznit, les techniques de la jellaba ouazzania, la danse Allaoui de l’Oriental, Tarab Al Ala, Flouka d’Essaouira, poterie féminine du Rif, décoration sur bois, chasse au lièvre, rucher d’Inzerki dans la région de Souss, vase de Marrakech et brocart de Fès. Le ministre note par ailleurs que «le Royaume compte au total 46 éléments patrimoniaux auxquels s’ajoutent 31 éléments de la liste préliminaire, en attente d’approbation lors de la prochaine réunion». Parmi ces éléments patrimoniaux ayant été déjà inscrits : quatre sites marocains, à savoir la mosquée Al-Quaraouiyine à Fès, la mosquée de Tinmel des Almohades située dans le Haut Atlas occidental, le site de Ksar Sghir dans la province de Tanger et de l’Oasis de Figuig.

Pour rappel, le Comité du patrimoine dans le monde islamique a adopté lors de sa 10ème réunion 141 sites historiques et éléments culturels sur les listes indicatives et finale du patrimoine matériel et immatériel dans le monde islamique. Sur son site web, le comité note en effet que le nombre total des inscriptions sur les listes de l’Icesco s’est ainsi élevé à 473 sites et éléments répartis sur 34 pays dont le Maroc. Lors de cette réunion, il a également été décidé de créer une nouvelle liste intitulée «Liste des meilleures pratiques en matière de préservation des éléments du patrimoine matériel et immatériel».

De même, il a été procédé à l’adoption du Rapport sur les réalisations du Comité du patrimoine dans le monde islamique dans l’intervalle entre 2019 et 2022, ainsi que de la vision du Centre du patrimoine dans le monde islamique en matière de valorisation du patrimoine dans le cadre du plan d’action biennal 2022-2023.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page