WAC-RSB avec un parfum de revanche

Aucun pays n’a eu plus de clubs différents prenant part à la Supercoupe que le Maroc avec un total de six clubs.

Rabat, ville ayant abrité avec succès la Coupe d’Afrique des Nations féminine TotalEnergies, sera l’hôte de la Supercoupe de la CAF TotalEnergies le samedi 10 septembre 2022.

Le coup d’envoi du match prévu au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah sera donné à 20h00.

La Supercoupe TotalEnergies 2022 opposera deux clubs marocains, le Wydad de Casablanca, vainqueur de la Ligue des champions CAF TotalEnergies, à la RS de Berkane, vainqueur da la Coupe de la Confédération CAF TotalEnergies. 

Il s’agit de la quatrième finale pour le Wydad, qui rejoint le Raja de Casablanca pour le plus grand nombre de finales de Supercoupe disputées par une équipe marocaine. 

Aucun pays n’a eu plus de clubs différents prenant part à la Supercoupe que le Maroc avec un total de six clubs. En effet, en plus du Wydad, du Raja de Casablanca, de la Renaissance sportive de Berkane et du Moghreb de Fès, le Maroc compte également l’AS FAR et le FUS de Rabat qui ont terminé malheureux finalistes.

Pour assister à cette finale, le comité d’organisation du match a annoncé que les billets sont en vente en ligne depuis le 6 septembre via le portail «www.frmf.ma».

Et de préciser qu’il faut obligatoirement être muni de sa carte d’identité nationale électronique (CNIE) ainsi que du récépissé d’achat en ligne au moment du retrait des billets.

Le Wydad, auteur d’une saison mémorable, était tout près de décrocher le 28 juillet dernier la Coupe du Trône. Cependant, face à ce même adversaire, la tâche était difficile et les Rouges ont fini par céder lors de la séance fatidique des tirs au but. Aujourd’hui, le Wydad, sous la houlette de Houcine Ammouta, ambitionne de prendre sa revanche et remporter le titre après celui décroché en 2018 face au TP Mazembe. Pour diriger cette finale, c’est l’arbitre algérien Mustapha Ghorbal qui a été désigné par la Confédération africaine de football (CAF).

Le referee algérien sera assisté dans sa mission par ses compatriotes Abdelhak Etchiali et Mokrane Gourari. Le quatrième arbitre sera le Burundais Pacifique Ndabiha. À la VAR l’instance panafricaine a désigné l’arbitre algérien Lahlou Ben Brahim, le referee mauritanien Dahane Beida et le Sénégalais Hadj Malek.

A noter que la première fois que deux équipes du même pays se sont rencontrées en finale de la Supercoupe de la CAF c’était le 16 janvier 1994 au Soccer City de Johannesburg, en Afrique du Sud. C’était à l’occasion de la deuxième édition de la coupe. Le match avait alors opposé les Egyptiens du Zamalek et d’Al Ahly dans un derby du Caire. Lors de cette finale, le Zamalek, vainqueur de la Coupe des clubs champions d’Afrique 1993, a battu son rival de la même ville, vainqueur de la Coupe des clubs vainqueurs de coupe 1993, 1-0. Ayman Mansour a marqué l’unique but du match à la 86e minute en faveur du Zamalek.

Le Caire a par ailleurs accueilli la finale de la Supercoupe de la CAF à six reprises – plus que toute autre ville, suivie de Casablanca (trois fois) et de Doha.


Continuer la lecture

Quitter la version mobile