EconomieLe Matin

Abdellah Benhamida rempile à la tête de l’APSF

« L’on s’achemine vers l’adoption d’un code éthique régissant la relation entre les sociétés de crédit et les intermédiaires de crédit», déclare Benhamida.

Abdellah Benhamida rempile pour un mandat de trois ans à la tête de l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF). Lors de la présentation de son rapport annuel, jeudi à Casablanca, l’assemblée générale a également élu Abdesslam El Hadj et Hicham Karzazi dans la section Crédit à la consommation et crédit immobilier. La section crédit-bail, affacturage et mobilisation de créances a élu Reda Daïfi et Lahoussine Hassani Idrissi pour une durée de trois ans. Ce dernier ayant succédé à la présidence de la section suite à la démission de Adil Bajjou.

Lors de cette rencontre, le président APSF a abordé les chantiers de 2022. Ainsi, pour le crédit-bail, les questions portant sur des aspects prudentiels, fiscaux et judiciaires constitueraient la trame d’un plan d’action pour 2022. Pour le factoring, les opérateurs seraient en cours de développement d’un projet pour mettre en place une stratégie nationale de Supply Chain Finance. En ce qui concerne le crédit à la consommation, la profession a ouvert les échanges avec la Caisse marocaine des retraites. L’objectif étant de réactiver la continuité des précomptes TGR-CMR afin d’améliorer la qualité des services rendus aux fonctionnaires et retraités de la fonction publique. «Dans le but de renforcer la confiance et la protection de la clientèle, les échanges ont été rouverts avec la direction de supervision bancaire, en 2022, au sujet du rôle et des pratiques des intermédiaires sur le marché du crédit à la consommation.

L’on s’achemine vers l’adoption d’un code éthique régissant la relation entre les sociétés de crédit et les intermédiaires de crédit, dans le but de limiter certaines pratiques pouvant aller à l’encontre des intérêts de la clientèle», indique Benhamida. Par ailleurs, la rencontre a été l’occasion pour l’Association de rappeler les chiffres de 2021. Les membres de l’APSF ont mobilisé plus de 190 milliards de DH de financement, soit une hausse de 2,4% sur un an.
 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page