Art & CultureLe Matin

Décès à 82 ans du chanteur-compositeur Fathallah Lamghari

Après le théâtre et le décès de l’artiste Noureddine Bikr, c’est la chanson marocaine qui est en deuil. 
Ce samedi soir, le parolier, interprète et compositeur marocain, Fathallah Lamghari, est décédé des suites d’une crise cardiaque à l’hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 82 ans.
La carrière artistique de l’artiste, né en 1940 à Fès, a été marquée par de nombreux succès, dont les plus marquants sont des chansons comme Maghyara, Kass El-Balar, Rijal Allah ou autres. Des chansons  qui ont été réinterprétées par de grandes stars de la chanson marocaine. On lui doit également la chanson patriotique «Nidaa Al Hassan» qu’il a écrit à l’occasion de la Marche Verte.
Il a collaboré avec Latifa Raafat, qui n’était qu’à son début en lui composant la chanson à succès, «Ana fi âarek ya ima». De même pour Naïma Samih avec «âla ghafla». 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page