EconomieLe Matin

La CDG repense ses activités bancaires et de gestion sous mandat

La CDG planche sur la refonte et le reengineering des activités bancaires et de gestion sous mandat assurées en faveur de sa clientèle institutionnelle. Ces activités, qui représentent un métier historique pour le groupe, dans le cadre de son rôle de tiers de confiance, ont connu plusieurs évolutions réglementaires, conventionnelles et de pratiques de marché. L’objectif est de s’aligner sur les meilleurs standards, pour une meilleure valeur ajoutée aux clients institutionnels, tout en répondant aux objectifs de la CDG en termes d’excellence et d’efficience opérationnelle.

La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) poursuit le renforcement de sa bonne gestion et de son efficience opérationnelle. Le groupe planche actuellement sur la refonte et le reengineering des activités bancaires et de gestion sous mandat assurées en faveur de sa clientèle institutionnelle. Ces activités représentent un métier historique de la CDG et une composante fondamentale dans la relation institutionnelle liant le groupe à sa clientèle, dans le cadre de son rôle de tiers de confiance. Elles sont assurées et développées par la direction Fonds institutionnels (DFI), structure centrale du pôle Gestion de l’épargne (PGE) qui, lui, a pour mission la sécurisation et la rentabilisation des fonds privés réglementés émanant des fonds des institutionnels, des Fonds d’épargne populaire, des fonds confiés aux professions juridiques et des fonds de consignations.

Pour le groupe, les activités bancaires et de gestion sous mandats destinées à la clientèle institutionnelle ont connu plusieurs évolutions réglementaires, conventionnelles et de pratiques de marché. Le volet bancaire concerne notamment l’administration des comptes, de la trésorerie, la gestion des dépôts à terme ainsi que la gestion des moyens de paiement.

Les activités de gestion sous mandat portent, elles, entre autres, sur le conseil de la clientèle pour les stratégies d’investissement de leurs portefeuilles ainsi que le suivi de l’implémentation de ces stratégies. Ainsi, à travers ce chantier de mise à niveau et de reengineering, qui couvrira également certaines prestations de l’activité «dépositaire» la CDG a pour ambition de s’aligner sur les nouveaux besoins des clients institutionnels à travers des prestations aux meilleurs standards et une plus grande valeur ajoutée. Elle a également pour objectif de consolider son image et le rôle de tiers de confiance auprès de cette clientèle. À noter que la CDG sera accompagnée par un expert dans ce chantier, via un appel d’offres dont le marché est estimé à environ 1,2 million de DH.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page