Art & CultureLe Matin

La nuit électronique se poursuit à Essaouira et El Jadida

L’Institut français du Maroc célèbre jusqu’au 8 juillet la «Nuit Électronique». Ce rendez-vous électro par excellence, tant attendu par la jeunesse marocaine et organisé depuis 2015 dans les antennes de l’Institut français du Maroc, reçoit des DJ renommés des scènes électroniques françaises et marocaines tels que Para One & Mehdi Nassouli, Artunique, Acid Arab, Amine K, Clara 3000, Oda Simi, Polyswitch, Daox, Thylacine, Danger, Yasmean, et bien d’autres.
La «Nuit Électronique», dont l’objectif est de rendre accessibles les musiques électroniques dans toute leur diversité, anime cette année les soirées estivales des Marocains à travers un line-up inédit et diversifié, avec l’auteur-compositeur-interprète français Johan Papaconstantino, célèbre pour produire une musique pop aux influences grecques, mêlée au RnB, au rap et à l’électro, le duo de musique électro-ethnique Sound of Mint, et enfin le girl band marocain de musique alternative afro-Indie SATAT.
————-
Programmation

• Essaouira, le 6 juillet 2022 à partir de 20 h au patio de l’Institut français d’Essaouira : Sound of Mint et SATAT.
• El Jadida, le 8 juillet 2022 à partir de 21 h au Parc d’exposition Mohammed VI : Sound of Mint et SATAT.

 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page