Art & CultureLe Matin

«Le Grand voyage» de Tazi en ouverture

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Festival national du film (FNF) à Tanger lance sa 22e édition, le vendredi 16 septembre au Centre culturel Ahmed Boukmakh, avec un hommage spécial à feu Noureddine Saïl.

Deux autres figures emblématiques du cinéma auront droit à une belle consécration dans cette cérémonie d’ouverture, notamment la productrice Souad Lamriki et le réalisateur Mohammed Abderrahman Tazi. À l’occasion de la distinction de ce dernier, deux de ses films seront projetés, à savoir le long métrage «Le Grand voyage» (1981) et le court métrage «Le Voleur d’images» (1995).
Trois autres noms de l’univers du septième art recevront un fervent hommage lors de la clôture du festival. Il s’agit de la réalisatrice Izza Genini, le président de la Chambre marocaine des salles de cinéma, Al Hosain Boudih, et le cinéphile et homme des médias Ali Hassan, et ce pour leur contribution au développement du cinéma marocain et sa promotion.

Cette 22e édition se distingue par le nombre important des films qui seront projetés. Ainsi, les trois compétitions officielles concerneront les longs et courts métrages, puis les films documentaires, avec 105 films produits depuis la dernière édition du festival en 2020, dont 28 longs métrages, 50 courts métrages et 27 documentaires. Pour le jury de la compétition des longs métrages, celui-ci sera présidé par Driss Anouar, Directeur adjoint à 2M, avec comme membres le réalisateur et chorégraphe Lahcen Zinoun, la poétesse Touria Majdouline, le critique Mohamed Taros, le critique de cinéma Bilal Marmid, l’écrivaine Bouchra Boulouiz, puis le compositeur et musicien Belaid Akkaf.
Le lendemain de l’ouverture du FNF, le public cinéphile aura rendez-vous avec une conférence autour de la thématique «L’avenir du fonds d’aide à la production cinématographique nationale» qui sera animée par la présidente de la Commission d’aide à la production des œuvres cinématographiques, Ghita El Khayat, et modérée par Bilal Marmid.

Longs métrages de la compétition officielle
• «Green Card» de Hicham Regragui
• «Chettah (Le Danseur)» de Lotfi Ait Jaoui
• «Fatema, la Sultane inoubliable» de Mohammed Abderrahman Tazi
• «Siga» Rabii El Jawhari
• «Mica» d’Ismaël Ferroukhi
• «Dernier Round» de Mohamed Fekrane
• «Morjana» de Jamal Souissi
• «Bye Bye la France» de Doha Moustaquim
• «15 Jours» de Faiçal Hlimi
• «L’Égarée (Jrada Malha)» de Driss Roukhe
• « Habiba» de Hassan Benjelloun
• « La Vie me va bien » d’Al Hadi Ulad Mohand
• «Casa Overdose» De Adil Ammor
• «Haut et Fort» de Nabil Ayouch
• «Come Back» de Brahim Chkiri
• «La Cornice» De Nour Ayatallah
• «Goblins District» De Bouchaib El Messaoudi
• «Annatto» De Fatima Boubakdy
• «La Marchandise» De Mohammed Nesrat
• «Flocons de sable» De Mohamed Minkhar
• «Al Ikhwane» de Mohamed Amine Al Ahmar
• « Redemption Day» De Hicham Hajji
• «Mont Moussa» de Driss Mrini
• «Poissons rouges» de Abdeslam Kelai
• «Zanka Contact» d’Ismaël El Iraki
• «Murs effondrés» de Hakim Belabbe
• «Subzero» de Mohamed El Amine El Mouetassim
• «Le Diadème du mousseme» de Mohammed Hassini


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page