EconomieLe Matin

L’Exécutif prendra en charge la dette des transporteurs touristiques

La Fédération nationale du transport touristique vient d’envoyer une lettre au directeur général du Groupement professionnel des banques du Maroc et au président de l’Association professionnelle des sociétés de financement, les informant de la demande faite au ministère des transports pour la prise en charge de la dette bancaire du secteur. « La fédération a présenté une demande au gouvernement pour prendre en charge la dette bancaire du secteur du transport touristique. Cette prise en charge sera suivie d’un rééchelonnement ultérieur des dettes sans intérêt », indique la fédération. L’objectif étant de mettre fin à la crise qui a marqué la relation entre les entreprises du transport touristique et les établissements de crédit à propos des échéances de la période de la pandémie. « La proposition de la fédération a été bien accueillie par le ministère du Transport. Nous nous sommes mis d’accord pour élaborer cette demande en vue de la présenter au gouvernement avant le bouclage du projet de Loi de Finances de 2023 », note la fédération dans sa lettre.

A travers cette correspondance, la fédération sollicite le directeur général du GPBM et le président de l’APSF de leur procurer ainsi qu’au département de Mohammed Abdeljalil, les données nécessaires pour la réussite de ce chantier. Les professionnels demandent plus particulièrement les informations relatives au volume global de la dette du secteur du transport touristique. Une information déjà demandée par les professionnels, mais qui ne leur a pas été encore délivrée, note la fédération dans sa lettre.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page