Art & CultureLe Matin

Marrakech & Ifrane rejoignent le Réseau mondial des villes apprenantes

Les villes de Marrakech et Ifrane ont rejoint le Réseau mondial des villes apprenantes de l’UNESCO (GNLC), en reconnaissance de leurs efforts « exceptionnels » pour faire de l’apprentissage tout au long de la vie une réalité pour tous au niveau local, a annoncé, vendredi, l’organisation onusienne.

La ville Ocre et Ifrane rejoignent au sein de ce réseau d’autres villes marocaines de Chefchaouen, Laâyoune et Benguerir.

Au total, 77 villes de 44 pays ont intégré vendredi ce réseau, portant à 294 le nombre des villes de ce réseau dans 76 pays, fait savoir l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) dans un communiqué.

Le Réseau mondial des villes apprenantes de l’UNESCO est composé de villes qui encouragent avec succès l’apprentissage tout au long de la vie au sein de leurs communautés », note la même source, précisant que celles-ci partagent entre elles inspiration, savoir-faire et bonnes pratiques.

« Plus de la moitié de l’humanité vivant dans des zones urbaines, les villes ont le pouvoir de conduire des politiques d’apprentissage tout au long de la vie en mettant en œuvre et en soutenant des initiatives locales, ainsi qu’en apportant un changement de la base vers le sommet », a souligné la directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, citée dans le communiqué.

Les nouvelles villes apprenantes de l’UNESCO sont dotées d’une « grande expertise » et s’engagent à faire en sorte que le droit à l’éducation devienne une réalité pour les personnes de tous âges, a-t-elle ajouté.

D’après le communiqué, les nouvelles villes apprenantes de l’UNESCO ont rejoint le Réseau à la suite de leur nomination par les Commissions nationales pour l’UNESCO des pays concernés et aux recommandations d’un jury d’experts.

Et de préciser qu’un engagement fort en faveur de l’apprentissage tout au long de la vie de la part du maire et de l’administration de la ville, ainsi qu’un bilan des bonnes pratiques et des initiatives politiques constituent des conditions préalables essentielles pour devenir une ville apprenante.

Les villes apprenantes de l’UNESCO se caractérisent par le fait qu’elles fédèrent les établissements d’enseignement, de formation et de culture, et qu’elles font appel à un large éventail de partenaires tels que des représentants du secteur public, des organisations de la société civile et des employeurs.

Elles mobilisent efficacement les ressources dans tous les secteurs pour promouvoir un apprentissage inclusif et de qualité, de l’éducation de base à l’enseignement supérieur, et revitalisent l’apprentissage dans les familles et les communautés et facilitent l’apprentissage pour et sur le lieu de travail tout en élargissant l’utilisation des technologies d’apprentissage modernes.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page