EconomieLe Matin

Un projet de loi pour réglementer l’usage de la Cryptomonnaie bientôt

Un projet de loi visant à réglementer l’usage des cryptomonnaies va voir le jour, a annoncé mardi à Rabat, le Wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri.

S’exprimant lors du point de presse à l’issue de la deuxième réunion trimestrielle de 2022 de BAM, M.Jouahri a fait savoir qu’un comité œuvre pour mettre en place un cadre réglementaire adéquat permettant d’allier innovation, technologie et protection du consommateur.

A cet égard, le Wali de la banque centrale a souligné que plusieurs volets vont être pris en considération pour l’élaboration de ce projet de loi, notamment les expériences mondiales en la matière, notant qu’un benchmarking est en cours avec le fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale pour faire les consultations nécessaires dans ce sens.

Il a, en outre, relevé que ce cadre réglementaire permettra aussi de mettre à jour la législation relative à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Articles similaires

Et de noter que certains experts plaident pour une réglementation internationale par rapport à l’utilisation des monnaies numériques.

Il est à rappeler que BAM, le Ministère de l’Économie et des Finances, et l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) ont attiré l’attention du public sur les risques associés à l’utilisation des monnaies virtuelles, dont principalement l’absence de protection du consommateur, la volatilité du cours de change de ces monnaies virtuelles contre une devise ayant cours légal, outre l’utilisation de ces monnaies à des fins illicites ou criminelles, notamment le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page