Art & CultureLe Matin

une exposition riche en souvenirs

L’histoire de l’aérodrome de Tit Mellil se raconte actuellement à l’aéroport Casablanca Mohammed V. Plusieurs pièces témoignant de la valeur de cet espace y sont exposées jusqu’au 31 août 2022. Derrière ce projet, une belle histoire humaine. Celle de Réda Bennani, fils d’un ancien contrôleur aérien, feu Farid Ahmed Bennani. Enfant, il passait ses week-ends à jouer, à observer et à s’émerveiller dans les différents coins de l’aérogare dessiné par l’architecte Jean-François Zevaco. Adulte, il décide de raconter à sa manière les souvenirs de cet aérodrome riches en histoires humaines et professionnelles.
L’exposition «Tit Mellil, plus qu’un aérodrome» a nécessité un travail de collecte participative et de recherche documentaire qui couvre la période de 1948 à 1990. Réda Bennani a mené une recherche sur l’histoire de l’aviation civile au Maroc, particulièrement de l’aérodrome de Tit Mellil à travers les souvenirs de son père et le récit de plusieurs habitués et mordus d’aviation.

Ce fils d’ancien aiguilleur a pu récolter une quantité de photographies, de carnets de vol, de cassettes VHS et d’articles de presse chez les aiguilleurs, pilotes, voltigeurs, membres d’aéro-clubs et passionnés d’aéronautique.
En adoptant une approche documentaire, il réactive les contours de l’histoire de l’aérodrome à l’aide d’archives privées avec l’artiste Mohamed Fariji.

Cette exposition met à l’honneur le rapport entre la photographie et la mémoire à travers différentes époques.
Une quarantaine de photos sélectionnées parmi mille clichés collectés, une dizaine de coupures de presse trouvées à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, sont autant de pièces exposées, qui invitent les visiteurs à explorer cette mémoire et à faire une traversée dans l’histoire de ce terrain d’aviation.
Cette exposition a fait l’objet d’une publication qui réunit bien plus d’iconographies présentées ainsi que des textes issus de témoignages et de faits relatant les moments forts de Tit Mellil : sa construction, ses pionniers et aventuriers, sa première femme pilote en la personne de Touria Chaoui, ses instructeurs et mécaniciens aguerris, ses rallyes et meetings aériens, son club de parachutisme, ses crashs, ses divers aéronefs.
«Tit Mellil, plus qu’un aérodrome» est un projet de l’Office national des aéroports en partenariat avec l’Atelier de l’observatoire. Il est réalisé dans le cadre du Musée collectif de Casablanca et des archives du futur.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page