EconomieLe Matin

voici les grands axes du programme d’activité 2022-2025

Le Programme 2022-2025 du HCP a été présenté lundi par Ahmed Lahlimi, Haut Commissaire au Plan.

Le Programme d’activité 2022-2025 du HCP a été dévoilé. État des lieux de la production statistique, enquêtes nationales de structure, régionalisation de l’échange institutionnel, enrichissement de l’arsenal d’outils et une meilleure diversification des canaux de dissémination des produits en sont les axes. Les détails.

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a présenté, au début de cette semaine, les axes de son programme d’activités pour la période 2022-2025. Lors de cette rencontre, Ahmed Lahlimi, haut-commissaire au Plan, a annoncé que le HCP a «engagé une analyse rigoureuse du NMD (nouveau modèle de développement) pour en tester la cohérence interne et dégager les indicateurs et indices nécessaires au suivi et à l’évaluation des politiques publiques à la lumière de cette convergence». En outre, explique Lahlimi, un état des lieux du système de production de statistiques s’impose. Il permet, «seul, de faire un bilan circonstancié des performances de nos politiques publiques et de planifier les ressorts de notre croissance économique, de notre cohésion sociale et de notre rayonnement culturel aux horizons dont les échéances deviennent de plus en plus contraignantes», note le haut-commissaire au Plan.

Par ailleurs, de grandes enquêtes nationales de structure, particulièrement lourdes, sont en cours de préparation ou déjà amorcées, selon Lahlimi. Certaines sont à caractère économique et d’autres à vocation sociale. Elles seront couronnées par le grand chantier du recensement général de la population et de l’habitat. Ces enquêtes porteront d’abord sur les structures économiques (pour apporter une actualisation des données sur l’investissement, la production et la consommation intermédiaire des entreprises et permettre le passage de la comptabilité nationale à la nouvelle année de base 2022 au lieu de 2014). Elles couvriront, ensuite, l’informel pour mieux cerner cette sphère et mieux connaître les mécanismes actuels de son extension ou les modes opératoires de son insertion dans l’économie. Ces enquêtes concerneront, enfin, les Institutions sans but lucratif (ISBL) pour donner une information plus circonstanciée sur la société civile du pays pour en évaluer la contribution à la richesse nationale et appréhender ses caractéristiques socioéconomiques. Par ailleurs, promet le haut-commissaire au Plan, les enquêtes à caractère social s’articuleront autour des niveaux de vie des ménages, de la famille marocaine et de l’emploi du temps des Marocains. Le Recensement général de la population et de l’habitat viendra couronner ces grandes enquêtes et actualisera la population légale du Maroc.

Régionalisation de l’échange institutionnel de l’information statistique et économique

Dans la perspective d’un «Maroc des régions», le HCP a entamé, depuis 2017, un grand chantier de mise en place des bases de données statistiques régionales. Elles ont été «établies et mises en ligne sur le site institutionnel du HCP et les sites des directions régionales de 3 régions, Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Fès-Meknès et Marrakech-Safi», précise Lahlimi. Cette mise en place sera finalisée en 2022 dans les régions de Casablanca-Settat, de Rabat-Salé-Kénitra, de Souss-Massa et de l’Oriental et sera généralisée à l’ensemble des régions à l’horizon 2025. «Dans ce sillage, nous avons amorcé le chantier de l’institutionnalisation des échanges de données produites par les unités déconcentrées de l’administration publique», explique le haut-commissaire au Plan.

L’arsenal d’outils dédiés aux analyses économiques et sociales à enrichir

L’arsenal de modèles d’analyses économiques, développés en interne et/ou en collaboration avec les partenaires, continuera d’être renforcé. L’objectif est d’enrichir «nos outils de suivi et d’évaluation et de simulation d’impact des politiques publiques à moyen et long terme sur la croissance et sur les différents agents économiques ou encore de conduite d’analyses prospectives, dans le cadre d’une cohérence globale de l’économie nationale», explique Lahlimi.

Modèle de gestion du HCP : le processus de digitalisation à parachever

Le processus amorcé depuis 2004 a permis la digitalisation de l’ensemble des lignes de produits et services du HCP. Ainsi, une plateforme collaborative a été mise en place «permettant des échanges documentés afin de dépasser les contraintes du mode de travail en silo et de s’ouvrir sur une mutualisation digitalisée des savoirs, des méthodes et des expériences, marquée par la traçabilité et la transparence des opérations et une identification claire des responsabilités», partage Lahlimi. Certaines enquêtes de conjoncture économique sont ainsi passées au mode internet (CAWI) avec l’ambition d’une généralisation de ce mode à l’ensemble des enquêtes entreprises. Un processus d’automatisation des échanges de données, à travers une plateforme dédiée, est également amorcé avec certains partenaires du HCP.

Une meilleure diversification des canaux de dissémination des produits

C’est l’un des objectifs privilégiés du HCP. Le but est d’en optimiser l’accès, la compréhension et l’usage. Ainsi, le processus d’anonymisation des micro-données des enquêtes et recensements va continuer afin de les rendre disponibles en ligne. «Le lancement de la nouvelle version du site institutionnel, illustration de la réalisation concrète des progrès enregistrés dans notre programme de transformation digitale, facilitera davantage l’accès aux multiples informations et analyses dont dispose notre institution», promet Lahlimi.

Le partenariat, levier de valorisation des relations extérieures

Le HCP se réjouit de ses multiples partenariats et coopérations avec un ensemble d’organismes internationaux : Banque mondiale, FMI, Union européenne, agences des Nations unies (CEA, PNUD, FNUAP, ONU Femmes, BIT, Unicef…). Par ailleurs, partage Lahlimi, «nous avons continué à approfondir nos rapports institutionnels avec les organismes statistiques de renom». À travers ces partenariats, le HCP ciblera l’innovation technologique, l’harmonisation avec les nouveaux standards internationaux et l’utilisation d’outils et approches innovants pour répondre aux orientations stratégiques de l’institution.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page