ActualiteLibération

Place au moussem Moulay Abdellah

C’est décidé. Une bonne nouvelle pour les férus des moussems, les Marocains autant que les étrangers ! Moulay Abdellah Amghar «âamer !», s’exclame Châaïbia qui affirme qu’elle ne l’a jamais raté. Il aura lieu du 05 au 12 août.

Reconnaître le Moussem en tant que patrimoine humanitaire par l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, la Science et la Culture (ICESCO) et comme patrimoine immatériel universel par l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) demeure un challenge pour les organisateurs, d’autant plus qu’une commission de l’UNESCO sera présente en vue d’établir un rapport sur le Moussem à même de corroborer cette reconnaissance.

Par ailleurs, les organisateurs vont prévoir pour cette édition deux «arènes» pour la maniabilité des «sorbas» dont le nombre avoisine 125. Lequel nombre exige deux «mahreks» ou «mejbeds», afin que toutes les troupes prennent part à l’animation de ce festival tant attendu.

En outre, le Moussem allait être annulé du fait que le prix de la poudre (Albaroud) a doublé (il est passé de 140 DH à 290 DH le kg) ainsi que celui de l’alimentation des chevaux. A moins deux ! Mais les organisateurs sont là pour s’en charger. Les cavaliers seront mieux approvisionnés.

 Les organisateurs de ce moussem d’une renommée internationale et d’une telle ampleur sont appelés plus que jamais à veiller à ce que les services soient à l’aune des espoirs attendus d’une telle manifestation pour que les rapports de la Commission en visite appuyent notre dossier. L’hygiène, l’aménagement de parking, la sécurité, l’organisation, quoi ! doivent être les mots d’ordre du MOUSSEM.

Abdelkrim Mouhoub

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page