ActualiteL'Opinion

Pékin annonce des manoeuvres près des Corées

La même source a déclaré dans un communiqué, rendu public sur Twitter, que les forces armées « ont détecté de multiples groupes d’avions et navires communistes menant des activités autour du détroit de Taïwan, certains d’entre eux franchissant la ligne médiane, simulant une attaque contre l’île principale de Taïwan ».

Le communiqué souligne que les forces armées taïwanaises ont mis en état d’alerte des patrouilles aériennes de combat, des navires de guerre et des systèmes de missiles terrestres en prévision de toute urgence. Les navires de guerre et les avions de combat chinois se sont tellement approchés de Taïwan, dans la journée du vendredi, que les marins et les pilotes ont pu voir ses côtes et sa chaîne de montagnes centrale, rapporte le journal local Global Times.

Selon le ministère taïwanais de la Défense, dans le cadre de ses grandes manoeuvres militaires, la Chine a déployé le plus grand nombre d’avions militaires à travers le détroit de Taïwan.

Nouvelles manoeuvres à munitions réelles près de la péninsule coréenne

Le ministère taïwanais a déclaré que 68 avions de combat chinois ont traversé la ligne médiane qui partage le détroit de Taiwan. Par ailleurs, la Chine a annoncé, dimanche, de nouveaux exercices militaires à balles réelles près de la Péninsule coréenne. L’Administration chinoise de la sécurité maritime a indiqué dans un communiqué que les exercices auront lieu en Mer de Bohai entre le 8 août et le 8 septembre, tandis que d’autres exercices se dérouleront en mer Jaune entre le 7 et le 15 août.

Ces développements interviennent après que l’armée chinoise a annoncé, jeudi dernier, des manoeuvres et des exercices militaires utilisant des balles réelles dans les eaux et l’espace aérien autour de Taïwan, en réponse à la visite de la présidente de la Chambre des États-Unis, Nancy Pelosi, à Taipei.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a aussi annoncé des sanctions contre la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis après sa visite à Taïwan cette semaine, qui a entrainé l’ire de Pékin et le lancement de vastes manoeuvres militaires, une « escalade significative », selon le secrétaire d’État américain. La Chine considère Taïwan comme une province sécessionniste qui finira par faire à nouveau partie du pays.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page