ActualiteL'Opinion

Un scandale du début du championnat

Contrairement à ce qui a été  avancé, le Grand Stade de Tanger n’est pas prêt pour le début du championnat.
 
Outre le réaménagement de plusieurs installations, la construction des nouveaux gradins, l’implantation d’un nouveau gazon a connu un grand retard.
 
On  présente une excuse qui a une relation avec la nature à cause des dernières chaleurs mais l’aire du jeu est indisponible pour le déroulement d’un match de football.
 
Pire encore, en parallèle avec ces travaux, les trois stades d’entrainement sont fermés pour le remplacement du gazon synthétique par le gazon naturel.
 
L’IRT en souffre beaucoup. Son comité directeur et son staff technique ne savent à quel « saint » se vouer. Où jouer ? Où s’entrainer ? Où manger ? Où dormir ?
 
Autant de questions auxquelles il est difficile de répondre à la veille de la première rencontre du championnat.
 
 Avec d’autres conditions normales, l’IRT aurait dû recevoir la formation de Soualem à Tanger et aurait pu pourquoi pas obtenir une victoire d’ouverture.
 
Maintenant, les Tangérois ont moins de chance de vaincre en évoluant à l’extérieur.
 
Si les autres clubs travaillent pour chercher des sponsors et des parrains afin de trouver de l’argent, celui de Tanger réfléchit pour « dénicher » un terrain où évoluer et se préparer.
 
Le problème de la disparition du stade du Marshan et sa transformation en jardin public pour les jeux est de nouveau à l’ordre du jour. S’il avait existé, il aurait résolu  le problème.      
 
Tétouan, Kenitra, Rabat, Casablanca, Mohammedia, El Jadida sont des candidats pour accueillir à « bras ouvert » l’IRT dont les dirigeants verseront aux hôtels des millions de dirhams, car personne ne sait combien de temps durera le déplacement de l’équipe.
 
Ainsi, l’expédition tangéroise qui comprend une trentaine de personnes, ne se déplacera pas seulement une fois pour jouer, mais elle se déplacera plusieurs fois pour s’entrainer.
 
Le  choix est bien là : Mohammedia. Un choix couteux et bizarre puisque Tétouan se trouve à une cinquantaine de km avec un court déplacement aussi bien pour les entrainements que pour les matches officiels.
                                                                                                     
   A ce sujet, des contacts viennent d’avoir lieu avec des responsables de Sonarges et des responsables du département des Sports.
 
Les responsables de Sonarges se sont excusés pour le retard et ont confirmé que l’implantation du nouveau gazon avait été retardée de cinq jours à cause des grandes chaleurs et que lors de la prochaine rencontre du championnat l’aire du jeu serait  prête à 100%.
Pour l’achèvement des travaux dans les terrains d’entraînement, aucune date n’a été donnée.
 

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Articles similaires

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page