ActualiteL'Opinion

Une tentative de migration minutieusement préparée selon Baitas

La Conférence de presse hebdomadaire tenue, jeudi, à l’issue du Conseil de gouvernement a été l’occasion pour mettre plus de lumière sur le drame de Melilia. Le Ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a donné plus de détails sur ce qui s’est passé lors de l’assaut des migrants sur le point de passage vers Melilia.

Selon lui, la tentative collective de migration a été préparée minutieusement par ses auteurs qui ont utilisé des méthodes violentes, étrangement différentes de celles qu’emploient d’habitude les migrants. Jusqu’à présent, l’instruction judiciaire se poursuit pour déceler les tenants et aboutissants de cette affaire. Le ministre a omis de délivrer plus de détails, alléguant l’indépendance de la Justice.

Le Conseil National des Droits de l’homme, à son tour, a dépêché une mission exploratoire à Nador et ses environs, a indiqué le Porte-parole de l’Exécutif.

Rappelons que les investigations ont fait état d’un bilan de 23 morts et 76 blessés du côté des migrants. Les forces de l’ordre ont recensé, de leur côté, 140 blessés, dont 5 jugés graves. À présent, 36 personnes ont été arrêtées à l’issue de ce drame, ces derniers ont comparu devant le tribunal de première instance de Nador.

Le drame de Melilia a alerté le gouvernement espagnol, dont le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande Marlaska se rend, ce vendredi, au Maroc afin de s’entretenir avec son homologue marocain, Abdelaouafi Lafit sur les perspectives de renforcer la coopération migratoire.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page