Maroc DiplomatiquePolitique

Au Conseil de sécurité, Guterres plaide pour un engagement renouvelé envers les « instruments éternels » de la paix et de la diplomatie

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a appelé, lundi, à un engagement renouvelé envers les “instruments éternels” de la paix et de la diplomatie pour surmonter une « période de risque maximal » que traverse le monde.

En cette période de risque maximal pour notre monde, il est temps de renouveler notre engagement envers la Charte des Nations Unies et les idéaux qu’elle représente”, a souligné M. Guterres lors d’une réunion organisée au Conseil de sécurité sous le thème “maintien de la paix et de la sécurité internationales: promouvoir la sécurité commune par le dialogue et la coopération”.

Pour le chef de l’ONU, la meilleure solution pour tenir la promesse de la Charte de « préserver les générations futures du fléau de la guerre, c’est de remplacer la division par le dialogue et la diplomatie, de négocier et de trouver des compromis”.

Il a, dans ce cadre, appelé la communauté internationale à réitérer son engagement envers les “instruments éternels de la paix – le dialogue, la diplomatie et la confiance mutuelle”, relevant que la sécurité collective exige de la communauté internationale de saisir toute opportunité pour forger une compréhension commune des menaces et des défis qui se présentent.

→ Lire aussi : Produits agricoles russes: Guterres appelle à un accès « sans entrave » au marché mondial pour éviter une crise alimentaire

Il y a lieu aussi de forger un consensus mondial autour de la coopération nécessaire pour assurer la sécurité collective, y compris le travail des Nations Unies, a dit le haut responsable onusien.

Organisée par la Chine qui assure la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois d’août, cette réunion vise notamment à appréhender le concept de sécurité en se plaçant dans une perspective plus large et d’examiner les moyens de promouvoir la sécurité commune et la paix dans le monde par le dialogue et la coopération.

Dans sa note de présentation, l’instance exécutive de l’ONU relève que la paix et la sécurité collectives sont de plus en plus menacées, en raison de nouveaux problèmes inhérents aux technologies émergentes et de conflits qui se prolongent, alimentés, entre autres, par des différends frontaliers, la concurrence pour des ressources naturelles de plus en plus rares, et des affrontements intercommunautaires.

Compte tenu de l’évolution rapide des conditions de sécurité et du caractère indivisible de la sécurité, la sécurité commune ne pourra être assurée que par le dialogue et la coopération, et moyennant un engagement indéfectible en faveur du règlement pacifique des différends, souligne l’instance onusienne.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page