Le Site InfoPolitique

Benkirane n’arrive toujours pas à avaler la pilule

L’ancien-nouveau patron du PJD est encore revenu, sept mois plus tard, sur la cuisante défaite de son parti ,lors du triple scrutin législatif, régional et communal du mercredi 8 septembre 2021. Lequel scrutin a vu le parti islamiste dégringoler de la précédente 1ère place à la 8ème et n’avoir dans son escarcelle que 13 sièges.

Dans son allocution d’ouverture du Congrès régional du parti, Région Casablanca-Settat, dimanche 15 mai, Abdelilah Benkirane a de nouveau répété que les résultats obtenus par le PJD, lors des dernières échéances électorales, demeurent « incompréhensibles  et illogiques ».

De même qu’il a tenu à préciser que les erreurs commises par le PJD, particulièrement la légalisation du cannabis pour usage médical, l’enseignement en langue française et la normalisation, ne sauraient justifier le bilan  obtenu pendant le scrutin du 8 septembre dernier.

Benkirane en a donc conclu que le PJD a été victime d’un complot, ourdi depuis 2002 quand il a réussi à passer de 14 sièges à 42, dans le dessein de l’affaiblir, de le mettre hors circuit et de le marginaliser.

M.R.

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page