HibapressPolitique

Bourita : « La tenue de la commission mixte maroco-saoudienne reflète la volonté de réactiver cette coopération »

S’exprimant lors des travaux de la Commission mixte, avec le ministre saoudien des Affaires étrangères, Son Altesse le Prince Faisal Bin Farhan Bin Abdallah Al-Saoud, M. Bourita a souligné que la tenue de cette session qui intervient après une absence de près de neuf ans, reflète la volonté des deux pays frères de réactiver ce mécanisme de coopération et de mettre en exergue la profondeur stratégique et la solidarité effective des relations bilatérales.

La tenue de cet événement « reflète la détermination des deux Royaumes à renforcer leurs relations bilatérales et à les hisser au plus haut niveau, en application des Hautes directives des dirigeants des deux pays, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son frère, le Serviteur des Lieux saints de l’Islam, le Roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud, avec le soutien total de SAR le Prince Mohammed ben Salmane, le Prince Héritier d’Arabie Saoudite et vice-président du Conseil des ministres, a-t-il poursuivi.

Le Maroc est parfaitement convaincu que les potentialités énormes dont regorgent les deux pays peuvent être mises à profit de manière optimale à tous les niveaux, y compris les compétences économiques, technologiques, humaines, culturelles et sociales », a-t-il soutenu, notant que ‘’les performances réalisées suscitent notre satisfaction, tout en nous incitant à atteindre des objectifs plus globaux et un partenariat à long terme’’.

Dans ce sillage, il a souligné la nécessité de mettre en œuvre un véritable partenariat pour dynamiser la coopération économique, commerciale et en terme d’investissement, qui « reste toutefois en deçà du niveau escompté et qui ne répond pas au niveau du partenariat exemplaire et aux aspirations des dirigeants et peuples des deux pays ».

Après avoir souligné l’importance de l’implication des acteurs économiques et commerciaux et du conseil conjoint des affaires, M. Bourita a appelé à saisir les « différentes opportunités qu’offrent les économies des deux pays, grâce à la vision sage et clairvoyante des dirigeants des deux pays, notamment le nouveau modèle de développement et les différentes stratégies sectorielles au Maroc, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et la ‘’Vision 2030’’ au Royaume d’Arabie saoudite de SAR le Prince Mohammed ben Salmane.

Le ministre a également appelé les autorités compétentes au Royaume d’Arabie saoudite à accompagner les grandes réformes et projets de développement prioritaires, adoptés par le Maroc, sur Hautes Instructions de SM le Roi, en particulier le programme de décollage économique post-Covid-19 et l’examen de la possibilité de contribution du Fonds public d’investissement d’Arabie saoudite au capital des fonds sectoriels et thématiques qui seront créés dans le cadre du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement.

M. Bourita s’est félicité du soutien financier apporté par l’Arabie saoudite au profit de projets de développement au Maroc, par le biais des prêts du Fonds saoudien pour le développement ou par des dons, saluant le rôle pionnier en matière d’investissement du Fonds public d’investissement d’Arabie saoudite.

S’agissant de la situation dans le monde arabe et les développements des questions arabes, M. Bourita a réitéré que « la position constante, claire et sans aucun quiproquo du Royaume en faveur de la cause palestinienne qui reste en tête des priorités de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité d’Al Qods.

Il a aussi souligné la nécessité de faire prévaloir les principes de dialogue et de négociation, ainsi que les solutions politiques, afin de parvenir à des solutions acceptables pour les questions de la région, ajoutant que le Royaume « insiste sur la nécessité de la sécurité des États arabes du Golfe, qui constitue une ligne rouge et un pilier fondamental de la stabilité régionale et internationale ».

Au niveau du continent africain, ajoute le ministre, le Royaume plaide pour une action commune pour consolider les relations de coopération et de partenariat avec les pays africains dans tous les domaines, en faveur d’un développement global et durable en Afrique dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

Pour sa part, le ministre saoudien des Affaires étrangères a salué les efforts des membres de la Commission mixte visant à renforcer la coopération conjointe dans divers domaines et à faire avancer les relations « distinguées » entre les deux pays.

Son Altesse le Prince Faisal bin Farhan Al-Saoud a souligné que cette rencontre constitue « une traduction des hautes orientations des dirigeants des deux pays frères et une consolidation de l’action bilatérale conjointe dans ses diverses dimensions et ses multiples significations, notamment dans les domaines de l’énergie, l’économie numérique, l’investissement, l’industrie et la richesse minière, ainsi que le reflet de la profonde coordination entre le Royaume d’Arabie saoudite et le Royaume du Maroc ».

Il a assuré que l’Arabie Saoudite apprécie hautement le soutien du Maroc à ses initiatives, notamment la candidature de Riyad d’accueillir l’Expo 2030, rappelant que le Maroc a été l’un des premiers pays à avoir annoncé son soutien à cette candidature.

Le ministre a également mis e avant le soutien du Maroc à l’initiative « Moyen-Orient vert » qui, selon le ministre, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour la préservation de l’environnement et la lutte contre le changement climatique.

D’autre part, le diplomate saoudien a appelé à élaborer des approches et des orientations politiques à même de surmonter les « défis majeurs auxquels notre région est confrontée », en coordonnant les positions sur de nombreux dossiers régionaux et internationaux, « notamment la question palestinienne », affirmant que la Commission mixte maroco-saoudienne offre l’occasion propice pour discuter des solutions à ces crises et contribuer positivement à la réalisation de la paix régionale et internationale.

Il a mis en exergue l’importance d’assurer la permanence de la Commission et de garantir la continuité de la coordination entre les deux pays dans diverses questions d’intérêt commun, et servir les intérêts des deux pays, notamment en promouvant la coopération économique et d’investissement et en oeuvrant à l’élaboration d’objectifs mesurables.

Le Directeur de l’Orient, du Golfe, des organisations arabes et islamiques près le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Fouad Akhrif, et le Directeur général des affaires des pays arabes et africains au ministère saoudien des Affaires étrangères, Abdelaziz Ben Abdellah Al Matar, ont présenté un compte-rendu des réunions au niveau des hauts fonctionnaires et d’experts qui se sont tenues mercredi à Rabat.

Après avoir enregistré avec satisfaction la dynamique remarquable marquant les relations bilatérales au cours de la période récente, qui s’est traduite principalement par l’échange de visites de ministres et de responsables de différents secteurs, les deux parties ont noté toutefois que les aspects économiques, commerciaux et d’investissement ne sont pas à la hauteur des opportunités offertes par les deux pays.

Elles ont également insisté sur l’importance du rôle joué par le secteur privé dans la coopération économique bilatérale, appelant le secteur privé des deux pays à s’impliquer davantage dans la dynamique des relations.

Elle ont aussi exhorté à continuer de développer les services consulaires liés à la circulation des citoyens des deux pays et à leurs conditions de résidence et à renforcer la coopération, notamment dans les domaines du travail, de la protection sociale et de la sécurité sociale.

Les travaux des réunions au niveau des hauts fonctionnaires et des experts ont été couronnés par un consensus sur plusieurs recommandations concernant la coopération dans divers secteurs, et un accord sur un certain nombre de textes juridiques prêts à être signés lors des prochaines rencontres entre les deux pays, relatifs aux secteurs du tourisme, du transport aérien, de l’eau et de la coopération entre les institutions de l’emploi.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page