Maroc DiplomatiquePolitique

Face à la recrudescence des fusillades, New York relève l’âge minimum d’acquisition des fusils semi-automatiques

Face à la recrudescence des fusillades meurtrières perpétrées notamment par des jeunes de moins de 20 ans, les législateurs de l’Etat de New York ont adopté, jeudi soir, un projet de loi relevant à 21 ans l’âge minimum pour l’acquisition et la possession d’un fusil semi-automatique.

Ils ont également adopté un projet de loi interdisant aux civils d’acheter des gilets pare-balles, à moins que les individus ne travaillent dans les forces de l’ordre ou dans d’autres professions spécifiques.

Un autre texte a été adopté par les législateurs portant sur la loi « notice rouge » (Red Flag), qui permet notamment aux tribunaux de saisir temporairement les armes à feu de toute personne considérée comme un danger pour elle-même ou pour autrui.

Dans une déclaration suite à l’adoption de ces nouvelles mesures, la gouverneure de l’Etat de New York, Kathy Hochul, a indiqué que ce paquet de loi permettra de combler les lacunes, de donner aux forces de l’ordre les outils dont elles ont besoin pour empêcher l’accès facile aux armes à feu et de mettre fin à la vente d’armes dangereuses à des jeunes de 18 ans. Mme Hochul devrait bientôt signer ces projets de loi.

L’adoption de ces projets de loi intervient trois semaines après la fusillade survenue dans un supermarché de la ville de Buffalo où un jeune suprémaciste de 18 ans a tué dix personnes.

Les fusillades restent un fléau récurrent aux États-Unis, faisant de nombreuses victimes dans un pays où le droit de posséder des armes est garanti par la Constitution. Selon les observateurs, la criminalité par armes à feu est en augmentation dans les grandes villes comme New York, Chicago, Miami ou San Francisco, notamment depuis la pandémie de 2020.

Jeudi, le président Joe Biden a appelé le Congrès américain à trouver une voie pour restreindre les ventes de fusils d’assaut et a fustigé, près de dix jours après le massacre de 19 enfants et deux enseignantes dans une école du Texas, les élus républicains qui s’y opposent.

« Combien d’autres carnages sommes-nous prêts à accepter? », s’est insurgé le président américain, répétant, lors d’une adresse à la nation depuis la Maison Blanche, en avoir « assez » de ces fusillades à répétition qui endeuillent l’Amérique.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page