Maroc DiplomatiquePolitique

Grâce à la Vision Royale, Rabat et Madrid avancent sur la voie d’une relation renouvelée

Grâce à une nouvelle doctrine diplomatique, portée par une Vision Royale novatrice, claire et holistique, le Maroc a su poser les jalons d’une relation renouvelée avec ses partenaires, fondée sur la confiance, le respect mutuel et l’ambition. Avec le voisin espagnol, l’appel généreux de SM le Roi Mohammed VI à inaugurer une étape inédite dans les relations entre les deux pays a donné une nouvelle impulsion au partenariat bilatéral.

Une marche renouvelée s’est alors mise en place, puisant dans les principes de transparence, de dialogue permanent, de respect mutuel et de mise en œuvre des engagements et des accords signés entre les deux pays.

La diplomatie royale, clé de voûte de la dynamique qui caractérise aujourd’hui les relations entre Rabat-Madrid, a donné plus de vigueur à la position du Royaume, qui a toujours été caractérisée par la clarté et l’équilibre, en particulier dans la conjoncture internationale actuelle.

Grâce à la vision diplomatique royale, agile, équilibrée et prospective, le Maroc et l’Espagne, conscients de l’importance stratégique des liens qui les unissent et des aspirations légitimes de leurs deux peuples à la paix, à la sécurité et à la prospérité, affichent une détermination à toute épreuve, pour surmonter les difficultés et nouer une relation exemplaire tournée vers l’avenir. Voisins, unis par leur situation géographique et leurs intérêts géopolitiques, économiques et sécuritaires, Rabat et Madrid avancent aujourd’hui sur la voie royale.

Répondre de manière commune aux défis actuels, mais aussi garantir un avenir prospère pour les deux peuples amis est le socle de la nouvelle étape inaugurée entre Rabat et Madrid, des voisins qui partagent un potentiel immense de développement et qui ne cessent d’œuvrer pour donner à leur coopération une dimension plus solidaire et plus complémentaire, notamment en temps de difficultés.

Dans cet esprit, les deux pays travaillent conjointement, depuis la visite du président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, au Maroc en avril dernier, pour concrétiser leur feuille de route durable et ambitieuse.

→ Lire aussi : Sahara : la récente décision de l’Espagne est un retour à la légalité et à la logique de l’accord tripartite de Madrid

La visite, effectuée à l’invitation de SM le Roi, a constitué un moment important pour consolider cette feuille de route et définir les priorités de la prochaine Réunion de Haut Niveau (RHN) devant se tenir avant la fin de l’année en cours.

‘’Le gouvernement est fermement décidé à ouvrir une nouvelle étape dans les relations entre les deux pays, avec une feuille de route claire et ambitieuse’’, avait souligné M. Sanchez, assurant que pour l’Espagne, le Maroc est ‘’un voisin et un partenaire stratégique indispensable’’.

Selon lui, tout au long de l’histoire, les deux pays ont tissé des liens humains, des accords et des relations qui ont forgé des intérêts communs.

A cet effet, les deux pays travaillent sur des sujets d’intérêt commun sur la base de la transparence et la confiance. Concrètement, Rabat et Madrid ont pu rétablir la pleine normalisation de la circulation des personnes et des marchandises au niveau terrestre et maritime et reprendre l’Opération Marhaba, suspendue pendant deux ans à cause des contraintes sanitaires liées au Covid-19.

De même, les différents groupes de travail bilatéraux, notamment celui chargé de la migration, ont été réactivés et ont tenu des réunions régulières pour réaliser des avancées concrètes.

Conscients de leur rôle dans la lutte contre les flux migratoires illégaux et de l’importance de leur approche humaniste, globale et équilibrée, le Maroc et l’Espagne ont mis en exergue leur coordination dans le cadre des présidences respectives du processus de Rabat, pendant la période 2022-2023.

Répondant à cette dynamique accélérée, la coopération économique et commerciale entre les deux pays va en s’intensifiant. De même pour la coopération en matière énergétique, qui affiche des niveaux inédits. L’exemple le plus éloquent est l’utilisation des infrastructures gazières des opérateurs espagnols et le Gazoduc Maghreb-Europe pour acheminer vers le Maroc du gaz naturel liquéfié acheté sur le marché international.

Pour couronner ce processus inédit dans les relations bilatérales, le Maroc et l’Espagne entameront des échanges sur la mise à jour du Traité de Bon Voisinage, d’Amitié et de Coopération de 1991, sur la base des principes, des paramètres et des priorités devant guider leurs relations dans les années à venir. Une relation assise sur de bonnes bases, ambitieuse et mutuellement bénéfique.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page