Maroc DiplomatiquePolitique

La feuille de route stratégique 2021-2025 vise à sécuriser le système électrique national

Le président de l’Autorité Nationale de Régulation de l’Electricité (ANRE), Abdellatif Bardach a affirmé, mardi à la Chambre des Représentants, que la feuille de route stratégique de l’Autorité pour la période 2021-2025 vise à contribuer à la sécurisation et à la stabilisation du système électrique national.

Cette feuille de route se penche sur la mise en place de vigilance en matière de sécurité et d’approvisionnement en électricité, notamment par l’approbation des programmes d’investissement, a indiqué M. Bardach lors de la présentation du rapport annuel de l’Autorité devant la Commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement.

Elle entend également contribuer au développement d’un marché efficace de l’électricité, en tenant compte des règles établies pour un accès transparent et équitable, tout en établissant un système de tarification électrique pour l’accès aux réseaux valorisant les investissements et encourageant l’innovation conformément aux dispositions de la loi.

Le responsable a relevé que la feuille de route vise à opérationnaliser l’action de l’autorité, en recrutant son équipe de travail, en créant des comités, en mettant en place un système d’information efficace et en renforçant sa présence sur le plan national et assurant son rayonnement aux niveaux régional et international.

La feuille de route stratégique de l’Autorité est conforme aux principes stratégiques énoncés dans le Nouveau Modèle de Développement, a-t-il précisé.

“Le Royaume a fait face intelligemment à la problématique de l’énergie en diversifiant les sources d’importation de pétrole et de gaz, a fait observer M. Bardach, considérant que la facture énergétique reste toutefois lourde pour l’économie nationale en raison de son augmentation constante.

“Grâce aux alternatives modernistes et modernisatrices de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et à sa vision stratégique et proactive des transformations profondes et globales de la mondialisation, un ensemble d’initiatives et de stratégies ont été lancées visant à réaliser une transition énergétique d’une énergie fossile non renouvelable et polluante à une énergie propre avec des sources renouvelables”, a-t-il fait remarquer.

Cette transition, a-t-il poursuivi, est possible grâce aux potentialités énormes que recèle le Royaume en termes de la production de l’énergie propre à partir de sources solaires, éoliennes, hydrauliques et hydrogène, soulignant que la relance d’une économie énergétique productrice de richesses et d’emplois, le renforcement de son attractivité à travers, notamment, la garantie d’y accéder sans entraves ni discriminations injustifiées, contribuera à la promulgation d’un ensemble de lois instaurant et encadrant un marché libre des énergies renouvelables.

Après s’être arrêté sur le rôle principal de l’ANRE qui est d’assurer un cadre attractif, transparent et non discriminatoire pour le secteur de l’électricité, M. Bardach a rappelé que les dispositions de la loi relative à la régulation du secteur de l’électricité et à la création de l’autorité nationale en a fait un organe de gouvernance qui veille au bon fonctionnement du marché libre de l’électricité et contrôle l’accès des auto-producteurs au réseau électrique national de transport et de distribution d’électricité, et d’émettre un avis sur les projets de textes législatifs et réglementaires relatifs à ce secteur.

 

 

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page