Maroc DiplomatiquePolitique

La France « normalise » les modalités pour les Tunisiens

Dans un contexte de vive tension sur la politique de visas, la France vient de desserrer l’étau pour les Tunisiens en décidant de revoir les modalités de délivrance de visas, dans un communiqué conjoint publié par les ministres de l’Intérieur français et tunisien.

 

Publié le 1er septembre en marge de la visite en France de Mme Najla Bouden, Cheffe du gouvernement de la Tunisie, la France par la voix de son ministre de l’Intérieur a décidé, avec effet immédiat, de normaliser la procédure de délivrance de visas pour les tunisiens. Cette décision vient dans un contexte de colère générale à l’égard de la France sur la question des visas.

Autre coïncidence assez troublante c’est la non réponse des autorités françaises suite à la requête des Marocains sur le remboursement des frais de visas non délivrés. Mieux, Paris a agi sur une question qui n’avait pas fait échos en Tunisie.

Toutefois la décision prise coïncide à une époque où les relations diplomatiques entre la Tunis et Rabat sont très tendues, suite à la réception du président tunisien Kaïs Saïd au chef du Polisario, Brahim Ghali.

Cette décision, annoncée le 31 août, a été suivie d’un entretien téléphonique entre les Ministres tunisien et français de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine et Gérald Darmanin qui se sont félicités de la « bonne dynamique en cours », selon le communiqué conjoint.

Selon la source, les Ministres sont convenus de refaire une évaluation conjointe de la coopération sur l’ensemble des questions d’intérêt commun d’ici la fin de l’année.

En septembre 2021 la France a décidé de durcir les conditions d’obtention des visas à l’égard du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie en représailles du refus de ces pays de reprendre leurs concitoyens expulsés de la France. Une réponse que Paris qualifie elle-même de drastique avec une baisse annoncée de 50% du nombre de visas délivrés pour les ressortissants du Maroc et de l’Algérie et de 33% pour ceux de Tunisie. Et les refus quasi systématiques des visas pour les ressortissants marocains dépassent largement les 60%.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page