Maroc DiplomatiquePolitique

La Troisième Guerre mondiale a été déclarée, dit le pape François

Les Russes pensaient que tout serait fini dans une semaine, mais ils ont rencontré un peuple courageux, a déclaré François, cité par un magazine jésuite.

Les Russes pensaient que tout serait fini dans une semaine, mais ils ont rencontré un peuple courageux, a déclaré François, cité par un magazine jésuite.

Le pape François a déclaré la semaine dernière aux rédacteurs en chef des magazines culturels européens de la Compagnie de Jésus que, selon lui, la Troisième Guerre mondiale avait été déclarée, a-t-on rapporté mardi par La Civilta Cattolica.

Peut-être que l’invasion de l’Ukraine par la Russie « a été provoquée ou non empêchée », a également déclaré le pontife d’origine argentine.

« Il y a quelques années, il m’est venu à l’esprit de dire que nous vivions une troisième guerre mondiale en morceaux. Maintenant, pour moi, la troisième guerre mondiale a été déclarée. Et c’est un aspect qui devrait nous faire réfléchir. Qu’arrive-t-il à l’humanité qui a connu trois guerres mondiales en un siècle ? », se demande le Pape François.

« Nous devons nous éloigner du schéma normal selon lequel le Petit Chaperon Rouge était bon et le loup mauvais. Quelque chose de mondial est en train d’émerger, avec des éléments très imbriqués », a-t-il ajouté.

Le pape a également déclaré qu’un chef d’État qu’il avait rencontré avant le début de la guerre lui avait dit que quelqu’un « aboyait à la porte de la Russie », quelqu’un qui ne comprenait pas que « les Russes sont impériaux et qu’ils ne permettent à aucune puissance étrangère de s’approcher d’eux ».

→ Lire aussi : Russie-Ukraine : Déjà 100 jours de guerre !

« Ce chef de l’État savait lire les signes de ce qui se passait », a expliqué François.

Pour François, il n’est pas sage de se concentrer uniquement sur « la brutalité et la férocité avec lesquelles cette guerre est menée par des troupes, généralement des mercenaires envoyés par les Russes, ce qui est « quelque chose de monstrueux », quand le monde ne voit pas « le drame qui se déroule derrière cette guerre, qui a peut-être été provoquée ou non empêchée d’une manière ou d’une autre ».

Le chef catholique a également condamné le fait qu’à un moment donné, le conflit semblait simplement une question de « tester et de vendre des armes », car « fondamentalement, c’est ce qui est en jeu ».

En ce qui concerne les critiques selon lesquelles il se rangeait en quelque sorte du côté du président russe Vladimir Poutine, François a déclaré qu’il était « simpliste et faux de dire une telle chose; mais je suis simplement contre le fait de réduire la complexité à la distinction entre le bien et le mal, sans penser aux racines et aux intérêts, qui sont très complexes.

« Ce que nous avons sous les yeux, c’est une situation de guerre mondiale, d’intérêts mondiaux, de ventes d’armes et d’appropriation géopolitique, qui martyrise un peuple héroïque », a déclaré le pape à propos des Ukrainiens.

« Il est également vrai que les Russes pensaient que tout serait fini dans une semaine. Mais ils ont mal calculé. Ils ont rencontré un peuple courageux, un peuple qui lutte pour survivre et qui a une histoire de lutte », a-t-il ajouté.

Le Pape a également souligné que les choses devenaient froides et que le monde devait se concentrer au-delà de l’action concrète du moment, et voir « comment nous allons soutenir [les femmes ukrainiennes] pour qu’elles ne tombent pas dans la traite, pour qu’elles ne soient pas exploitées, parce que les vautours tournent déjà autour d’elles ».

Le Pape a également déploré qu’il y ait eu des chrétiens « attachés à l’argent » qui finissent par « s’enliser » dans une mauvaise gestion du patrimoine et des biens et « enchaînés à une vision éphémère et ratée de la vie ».

François a insisté sur le fait que « le problème n’est pas l’argent lui-même », mais plutôt les gens « éblouis par l’idole de la richesse ». Quand « la seule loi est celle du calcul des profits » en fin de compte, alors « il n’y a plus d’arrêt » pour passer à la « logique d’exploitation » des gens, a-t-il ajouté.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page