Maroc DiplomatiquePolitique

Le Maroc attend une livraison de 24 hélicoptères Apache des États-Unis

Le constructeur américain Boeing livrera la première livraison de 24 hélicoptères AH-64 Apache au Maroc l’année prochaine.

La livraison était initialement prévue pour 2022 mais n’aura pas lieu avant l’année prochaine, rapporte la presse américaine. Les avions ne seraient pas prêts à être livrés.

L’accord pour les 24 hélicoptères a été officialisé en juin 2020. Le Maroc a été le 17ème pays à acheter l’hélicoptère AH-64 Apache. Le prix par machine à tuer volante est estimé à 13,9 millions d’euros.

L’AH-64E Apache est la dernière version de cet hélicoptère de combat et est équipé des dernières technologies de communication, de navigation, de détection et d’armement.

Le constructeur américain a livré environ 2 500 unités à des pays tels que les Pays-Bas, la Grèce, le Royaume-Uni, le Japon, l’Inde, Singapour, la Corée du Sud et l’Arabie saoudite.

Le Maroc se prépare à la réception des armes volantes depuis des mois et procède à des ajustements à l’aéroport militaire de Khouribga.

Hausse des dépenses

En avril, le nouveau rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) indique que les dépenses militaires du Maroc ont augmenté de 3,2% pour atteindre 5,4 milliards de dollars en 2021, par rapport à 2020.

Le Maroc est l’un des dix pays de la région MENA qui alloue le plus grand montant de son produit intérieur brut (PIB) aux dépenses militaires.

En 2021, le Maroc a alloué 4,2% de son PIB aux dépenses militaires, tandis que l’Algérie en a alloué 5,6%.

Les dépenses militaires mondiales ont dépassé les 2 000 milliards de dollars pour la première fois en 2021, atteignant 2 100 milliards de dollars. Les dépenses mondiales en 2021 ont augmenté de 0,7 % par rapport à 2020 et de 12 % par rapport à 2012.

Les cinq plus gros dépensiers militaires en 2021 étaient les États-Unis, la Chine, l’Inde, le Royaume-Uni et la Russie, qui représentaient ensemble 62% des dépenses militaires mondiales. Les États-Unis et la Chine représentaient à eux seuls 52%.

Les dépenses militaires du Maroc ont atteint 4,8 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 29% par rapport à 2019 et de 54% par rapport à 2011, soit une part de 29% du PIB.

Dans le même temps, les dépenses de l’Algérie ont atteint 9,7 milliards de dollars en 2020, soit une baisse de 3,4% par rapport à 2019.

Le Maroc s’est classé 55e sur 140 pays en termes de puissance militaire dans le monde cette année, selon le classement 2022 « Global Firepower ».

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page