Maroc DiplomatiquePolitique

Le Maroc dans le ventre mou du classement du PNUD

Le Maroc se classe au 123e rang sur 191 selon l’évaluation de l’ONU pour le développement humain de ses citoyens. Le rapport du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), publié le 8 septembre son rapport annuel sur le développement humain 2021. Le Maroc a perdu une place à la 123e place sur 191 pays.

Dans son rapport de 2021, le PNUD, dans son indice de développement humain (IDH) tient compte de l’espérance de vie, de l’éducation et du niveau de vie. Lors de l’édition 2020, le Maroc était classé 122ème.

La force économique n’est pas un critère suffisant pour un « développement humain » positif, selon le PNUD.

Dans son classement, la Suisse reste en tête avec un score de 0,962, suivie de la Norvège (2ème), l’Islande (3ème), Hong Kong (4ème), l’Australie (5ème), le Danemark (6ème), la Suède (7ème), l’Irlande (8ème), l’Allemagne (9e) et les Pays-Bas (10e). L’Autriche se classe 25e, la Turquie 76e et l’Iran, par exemple, 76. Même les deux premières économies mondiales, les États-Unis et la Chine, n’occupent pas les premières places. Les États-Unis occupent la 21e place du classement de l’ONU et la Chine est même à la 76e place. Une indication claire que le développement humain d’un pays ne dépend pas uniquement de sa puissance économique.

En bas du classement se trouvent le Niger (189e), le Tchad (190e) et le Soudan du Sud (191e).

Le Maroc dans la catégorie de développement humain moyen

Des pays à forte instabilité (guerres civiles, conflits, etc.) comme la Libye (104e), la Palestine (106e) et l’Irak (121e) se classent devant le Maroc. Les réformes en cours, notamment celles visant à généraliser la protection sociale et l’éducation, amélioreraient certainement les performances du Maroc à moyen terme. Les autres pays du Maghreb font aussi mieux que le Maroc dans le classement. On retrouve donc l’Algérie à la 91ème place et la Tunisie à la 97ème place.

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) précise dans son rapport que l’espérance de vie à la naissance au Maroc atteindra 74 ans en 2021. Avec un score de 0,683, le Maroc entre dans la catégorie des pays à développement humain moyen. Globalement, 90% des pays évalués ont connu une régression de leur développement, selon le rapport de l’ONU.

Les crises ont eu un impact négatif sur les développements.

Un certain nombre de facteurs en partie imprévisibles se sont mutuellement influencés et renforcés et provoquent un bouleversement sans précédent de la vie quotidienne. Les Nations Unies soulignent la nécessité d’un changement radical de cap pour éviter de nouvelles difficultés et injustices.

L’ONU souligne que pour la première fois depuis la réalisation de l’étude, la majorité des pays ont dû accepter un recul dans leur développement. Dans l’ensemble, le développement humain est revenu aux niveaux de 2016. Selon les Nations Unies, cela a anéanti une grande partie des progrès réalisés vers la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

Certains pays se redressent progressivement, mais la reprise ou la reprise a été inégale ou incomplète et exacerbe les inégalités de développement humain, selon le rapport. Le rapport note que l’Amérique latine, les Caraïbes, l’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud sont particulièrement touchées.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page