Le Maroc et la Chine partagent l’ambition pour une coopération Sud-Sud « triplement gagnante » en soutien à l’Afrique

Le Maroc et la Chine partagent l’ambition d’établir une coopération Sud-Sud “triplement gagnante” en soutien au développement tous azimuts de l’Afrique, a affirmé à New York, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

S’exprimant mardi lors d’une réunion ministérielle de haut niveau du Groupe des amis de l’Initiative pour le développement mondial (GDI), M. Bourita a souligné que le Maroc a mis en place, sous le leadership et la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, une coopération solide et multidimentionnelle avec des pays africains à travers des initiatives et des partenariats pinonniers.

Le ministre a cité dans ce sens, l’initiative Triple S pour promouvoir la durabilité, la stabilité et la sécurité en Afrique, l’Initiative Triple A pour adapter l’agriculture africaine au changement climatique, l’approvisionnement en médicaments et équipements médicaux de pays africains durant la pandémie de Covid-19, en plus d’une coopération dans les domaines de la sécurité alimentaire, les engrais et le changement climatique.

M. Bourita a félicité à cette occasion la Chine pour le lancement de l’Initiative pour le développement mondial, tout en saluant les efforts que Pékin déploie en faveur de la promotion du développement durable.

Le lancement de cette initiative intervient au moment opportun et dans un contexte sans précédent marqué par la triple crise sanitaire, alimentaire et énergétique, outre la quête de solutions appropriées à des défis internationaux, a indiqué le ministre.

L’initiative intervient également sept ans avant la date limite pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). Alors que des progrès significatifs ont été réalisés dans plusieurs régions du monde, un certain nombre de pays accusent un retard dans la réalisation de ces objectifs, gravement touchés par les implications de la pandémie de Covid-19”, a expliqué M. Bourita.

Pour lui, il s’agit d’un exemple de partenariat dynamique pour renforcer et promouvoir la coopération internationale, y compris la coopération Sud-Sud en faveur de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

Lire aussi : Nasser Bourita a tenu une série d’entretiens en marge des travaux de la 77ème session de l’AG des Nations Unies

L’initiative contribuera certainement à renforcer la solidarité mondiale et à soutenir les efforts des pays en développement pour respecter leurs engagements en matière de développement, en particulier dans le contexte mondial actuel”, a fait observer le ministre lors de cette réunion tenue en marge de la 77è Assemblée générale de l’ONU.

M. Bourita a, de même, fait remarquer que le soutien du Maroc à l’initiative GDI découle des liens d’amitié que le Maroc et la Chine entretiennent depuis des décennies.

Ces relations ont pris un nouvel élan depuis la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Chine en 2016, une visite qui a culminé avec le lancement d’un partenariat stratégique entre les deux pays”, a-t-il rappelé, ajoutant que les échanges commerciaux bilatéraux ont bondi de 50 % entre 2016 et 2021.

Les investissements chinois au Maroc ont également considérablement augmenté avec plus de 80 projets dans divers domaines, a-t-il dit.

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a, de même, relevé que dans le contexte de Covid-19, la coopération entre le Maroc et la Chine a donné lieu à un partenariat dans le domaine de la santé et la vaccination, lequel a été couronné par la mise en place d’un unité industrielle de fabrication du vaccin anti-Covid. Cette infrastructure va contribuer à l’autosuffisance du Maroc et à sa souveraineté sanitaire.

Et de souligner que les liens de coopération entre les deux pays ont été raffermis par la signature, au début de l’année en cours, de l’accord sur la mise en œuvre de l’initiative la Ceinture et la Route. Le Maroc a été parmi les premiers pays d’Afrique à rejoindre cette initiative, a-t-il rappelé.

Le ministre a réitéré le soutien du Maroc à l’initiative pour le développement global qui va à coup sûr contribuer à l’accélération du progrès vers la réalisation des ODD, particulièrement en Afrique.

Avec MAP

Continuer la lecture

Quitter la version mobile