Maroc DiplomatiquePolitique

Le Maroc réitère son engagement actif et résolu pour l’aboutissement de la transition politique en Libye

Le Maroc a réitéré, mercredi au Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba, son engagement actif et résolu pour l’aboutissement de la transition politique en Libye.

L’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors d’une réunion par visioconférence du CPS consacrée à la situation en Libye, a souligné l’engagement actif et résolu du Maroc, depuis 2014, à soutenir le processus politique intra-libyen pour parvenir à une solution pacifique et durable de la crise dans le pays, et faire converger les positions et les points de vue des différents acteurs de la scène libyenne, qui ont donné lieu en 2015 à l’Accord de Skhirate, conclu sous les auspices des Nations Unies, et qui constitue, jusqu’à présent, le cadre politique le plus abouti sur le chemin de la résolution de la crise en Libye.

En mettant en exergue l’esprit constructif et la volonté déterminée du Maroc pour permettre une solution intra-libyenne loin de toute ingérence étrangère, le diplomate marocain a également rappelé les consultations menées à Bouznika ayant menés, entre 2018 et 2022, à l’accord global sur les postes souverains ainsi que des débats ayant rassemblé tous les acteurs de la scène libyenne concernant les défis politiques et sécuritaires auxquels fait face le pays, notamment suite au report des élections présidentielles et législatives.

→ Lire aussi : CPS de l’UA : Le Maroc pour une coopération internationale dans la lutte contre la criminalité

M. Arrouchi qui a loué le rôle et les efforts consentis par la République du Congo, à travers sa Présidence du Comité de Haut niveau et du Groupe de contact de l’UA sur la Libye, a souligné que le peuple et les acteurs libyens sont capables de convertir le cessez le feu actuel dans le pays en une paix durable et une résolution définitive de la question de la légitimité, à travers notamment l’organisation d’élections libres et inclusives, qui donneraient lieu à un seul interlocuteur et ainsi renforcer les institutions de l’État libyen et réaliser le développement et la prospérité que mérite le peuple frère de Libye.

Parmi les recommandations avancées par la Délégation marocaine à cette réunion du CPS, figure le soutien aux initiatives et des cadres politiques pertinents élaborés au sein de l’espace africain, notamment l’Accord de Skhirate de 2015, les efforts constants déployés par le Comité de Haut niveau et le Groupe de contact de l’Union Africaine sur la Libye, ainsi que les consultations menées entre la chambre des représentants et le Haut Conseil d’État libyen en vue de parvenir à un accord sur les questions en suspens, en perspective de l’organisation d’élections nationales dans les plus brefs délais.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page