Maroc DiplomatiquePolitique

Le président turc affirme son soutien à l’Ukraine et s’alarme du risque d’une catastrophe nucléaire

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé jeudi le soutien d’Ankara à Kiev, s’alarmant du risque d’une catastrophe de centrale nucléaire, lors de sa première visite en Ukraine depuis la guerre avec la Russie.

« Alors qu’on poursuit nos efforts pour une solution, nous avons été et continuons à être du côté de nos amis ukrainiens », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse commune avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky et le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres à Lviv, en Ukraine.

« Nous sommes inquiets. Nous ne voulons pas vivre un nouveau Tchernobyl », a indiqué le chef de l’Etat turc en référence à la centrale nucléaire de Zaporijjia, occupée par la Russie, précisant que la question de l’échange de prisonniers entre l’Ukraine et la Russie a aussi été débattue lors du sommet.

« Je veux préciser que c’est un sujet important pour nous. (…). Nous allons continuer à avoir des discussions à ce sujet avec M. Poutine », a-t-il fait savoir.

Le président turc avait rencontré pour la dernière fois son homologue russe, Vladimir Poutine, le 5 août à Sotchi, en Russie.

Ankara fournit à l’Ukraine ses fameux drones de combats Bayraktar-TB2 à l’efficacité prouvée face aux chars russes.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page