Maroc DiplomatiquePolitique

Le Sénat américain approuve la réforme de la loi sur les armes à feu

Après le massacre d’une école du Texas, les républicains et les démocrates se sont mis d’accord sur une proposition de réforme des lois sur les armes à feu. Seuls de petits changements sont prévus – mais ce serait la première fois depuis des années que la violence armée a des conséquences politiques.

Compte tenu de l’escalade de la violence armée aux États-Unis, les négociateurs des démocrates et des républicains du Sénat américain se sont mis d’accord sur un – quoique mineur – durcissement des lois sur les armes à feu. Le compromis entre les partis rendrait, par exemple, les informations sur la garde des jeunes disponibles pour les acheteurs d’armes à feu de moins de 21 ans s’ils étaient soumis à des vérifications d’antécédents. Les auteurs des attaques les plus récentes dans un supermarché de Buffalo, qui ont tué 10 personnes, et dans une école primaire d’Uvalde, au Texas, qui en ont tué 21, avaient chacun 18 ans.

L’accord permettrait également aux États américains de recevoir de l’argent pour promulguer des lois sur la prévention de la violence armée. Cela permettrait de retirer plus facilement les armes à feu des personnes perçues comme potentiellement violentes, d’améliorer la sécurité à l’école et de promouvoir les programmes de santé mentale. En outre, davantage de personnes vendant des armes à feu devraient obtenir des licences de revendeur fédérales, ce qui les obligerait à effectuer des vérifications des antécédents des acheteurs d’armes à feu.

Biden en voulait plus L’accord est bien en deçà des mesures plus strictes recherchées par le président Joe Biden et de nombreux démocrates. Ce que les sénateurs ont convenu « ne fait pas tout ce que je pense être nécessaire, mais cela reflète des pas importants dans la bonne direction et serait la législation sur la sécurité des armes à feu la plus importante adoptée par le Congrès depuis des décennies », a déclaré le président américain. Si la proposition est acceptée, ce serait en fait la première fois depuis longtemps que l’escalade de la violence armée aurait des conséquences politiques. Une promulgation rapide de l’accord dans la loi est maintenant recherchée – peut-être dès ce mois-ci, avant que l’élan politique ne faiblît à la suite des récents massacres.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page