HibapressPolitique

LE SURINAME SOUTIEN L’INTÉGRITÉ TERRITORIALE ET LA SOUVERAINETÉ DU MAROC SUR SON SAHARA ET OUVRE UN CONSULAT A DAKHLA

HIBAPRESS-RABAT-MAEC

M. Nasser Bourita, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger et M. Albert Ramdin, ministre des Affaires Etrangères, du Commerce et de la Coopération Internationale de la République du Suriname se sont entretenus hier mardi 25 mai 2022 à Rabat.

Les deux ministres ont exprimé leur haute appréciation du niveau actuel des relations bilatérales dans tous les domaines. Ils ont discuté d’un large éventail de questions relatives à l’état et aux perspectives d’élargissement de la coopération entre le Royaume du Maroc et la République du Suriname pour répondre aux aspirations et ambitions respectives des gouvernements des deux pays amis.

M. Ramdin a exprimé la haute appréciation de la République du Suriname pour la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en vue d’une coopération Sud-Sud basée sur l’efficacité, la solidarité et le pragmatisme.

A cet égard, le chef de la diplomatie du Suriname a affirmé l’importance de la vision Royale dans la contribution au Développement Durable dans la Région des Caraïbes, à travers des projets socio-économiques concrets.

MM. Bourita et Ramdin ont exprimé leur volonté d’approfondir et de consolider la coopération bilatérale par l’échange d’expériences et d’expertise dans différents domaines d’intérêt commun.

Les deux ministres ont discuté de toute une série de questions internationales et multilatérales et ont convenu de poursuivre les consultations politiques entre les deux pays et de coordonner leurs positions au niveau multilatéral dans les forums internationaux et régionaux. Ils ont également convenu de coordonner leur action pour promouvoir la coopération régionale entre les pays d’Afrique et des Caraïbes.

C’est dans cet esprit que le Royaume du Maroc et la République du Suriname ont procédé, en mars 2021, à l’adoption de la Feuille de route de coopération pour la période 2021-2024 afin de renforcer davantage la relation dynamique positive actuelle et de consolider les liens déjà existants entre les deux pays.

L’établissement de ce cadre a été inspiré par le succès de l’initiative de la feuille de route menée par le Maroc dans la Région des Caraïbes. Les deux ministres ont exprimé leur profonde satisfaction à l’égard de cet accord de Feuille de route ainsi que leur ferme engagement pour sa mise en œuvre.

Dans ce sens, le gouvernement de la République du Suriname a ouvert une ambassade à Rabat afin de donner une nouvelle dynamique et renforcer la coopération bilatérale.

Au cours de ces entretiens, M. Bourita a informéM. Ramdin des derniers développements de la question du Sahara Marocain et a souligné le soutien de la communauté internationale au plan Marocain d’Autonomie sous la Souveraineté du Royaume du Maroc, comme base unique d’une solution politique consensuelle à ce différend régional. Le responsable Marocain a réitéré, à cet égard, l’attachement du Royaume du Maroc au processus politique en cours mené sous l’égide exclusive des Nations Unies.

M. Ramdin a réaffirmé la reconnaissance par la République du Suriname de la Souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de son territoire, y compris le Sahara Marocain. Le ministre Albert Ramdin a exprimé le plein soutien de son pays au plan Marocain d’Autonomie en tant que base unique d’une solution politique au différend régional sur le Sahara Marocain, dans le plein respect de l’Intégrité Territoriale et de la Souveraineté Nationale du Maroc.

Dans cet esprit, le gouvernement du Suriname a décidé l’ouverture d’un Consulat Général à Dakhla.

M. Albert Ramdin a remercié le gouvernement du Royaume du Maroc pour son hospitalité et la considération exprimée lors de sa visite officielle au Royaume du Maroc.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page