Le Site InfoPolitique

les revendications du Maroc sont légitimes, selon une ex-ministre espagnole

Maria Antonua Trujilli, l’ancienne ministre espagnole du Logement, a provoqué un véritable tollé en Espagne suite à ses propos sur les présides occupés de Sebta et Melilla.

La politicienne, qui prenait part ce weekend au premier forum international sur «Les relations maroco-espagnoles : Présent et avenir» tenu à l’université Abdelmalek Essaâdi, à Tétouan, a affirmé : «Le fait que le Maroc revendique sa souveraineté sur Sebta et Melilla est totalement légitime et justifié».

«L’histoire ne ment pas et nous devons toujours s’y référer afin de connaître la vérité. Les deux villes sont plus arabes que chrétiennes. Les revendications du Maroc sont donc justifiées. Les restes du passé interfèrent malheureusement dans l’indépendance économique et politique du Royaume et dans les rapports maroco-espagnols. Il s’agit d’un affront à l’intégrité territoriale du Maroc. Cela nécessite une solution politique basée sur le dialogue entre les deux pays. Les arguments historiques et juridiques qui existent sont pertinents», a souligné l’ancienne ministre qui réside au Maroc.

Les propos de Maria Antonua Trujilli n’a pas manqué de faire réagir de nombreux politiciens en Espagne et de provoquer la polémique.

Le  gouvernement de l’enclave occupée de Sebta, présidé par Juan Jesús Vivas, a qualifié les propos de Trujillo de « déloyauté institutionnelle inacceptable », précisant que « la souveraineté de l’Espagne sur ces deux villes est indiscutable ».

«Ces paroles expliquent une profonde ignorance de l’Histoire et du Droit, ainsi qu’un manque de respect pour les habitants de Sebta et Melilla, qui sont espagnoles au-dessus de toute autre condition», s’est-il insurgé.

Même son de cloche pour le président de Melilla, Eduardo de Castro, qui estime que l’ancienne ministre a été « déloyale ». « Ce qu’elle a dit sur Sebta et Melilla est injuste, déloyal et disproportionné », a-t-il assuré aux médias. «Je condamne vivement ces propos. Personne n’est d’accord avec ce qu’elle a avancé. Je vous invite à venir à Melilla et à voir la réalité car il me semble que vous vivez dans un autre monde », a-t-il affirmé.

N.M.

 

 

 

 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page