Maroc DiplomatiquePolitique

L’essentiel des mesures annoncées par Pedro Sanchez

Nouvelles taxes sur les compagnies d’électricité et les banques, gratuité des trains urbains et subventions supplémentaires de 100 euros pour les étudiants…voici les principales mesures annoncées par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, lors du débat sur l’Etat de la Nation, tenu du 12 au 14 juillet au Congrès des députés.

-Taxe sur les banques :

C’est la principale nouveauté fiscale du discours du président de l’exécutif. Il s’agira d’une taxe « exceptionnelle » et « temporaire » qui touchera les bénéfices réalisés au cours de deux exercices : 2022 et 2023.

Elle concernera les banques dont le chiffre d’affaires est supérieur à 1.000 millions d’euros par an. Selon les premières estimations officielles, les recettes seront d’environ 1,5 milliard d’euros par an.

-Taxe sur les entreprises énergétiques :

Ce n’est pas une mesure nouvelle. Il y a trois semaines, Sánchez a annoncé la création d’une taxe spécifique sur les entreprises du secteur de l’énergie (dans sa définition la plus large : celles qui ont des intérêts dans le pétrole brut, le gaz ou l’électricité). Toutefois, lors de ce débat, le président du gouvernement a présenté quelques détails supplémentaires, tant en termes de collecte de l’impôt (2 milliards d’euros par an) qu’en termes de temps (le gouvernement taxera les bénéfices de 2022 et 2023).

Comme dans le cas des banques, les entreprises soumises à cette taxe seront celles dont le chiffre d’affaires est égal ou supérieur à 1 milliard d’euros par an. Ces derniers mois, plusieurs pays européens – Italie, Royaume-Uni, Grèce et Hongrie – ont annoncé de nouvelles taxes sur ce secteur.

→ Lire aussi : L’Espagne va imposer une taxe exceptionnelle sur les banques et sociétés énergétiques

-Abonnements de train gratuits :

La subvention publique de 50% sur les abonnements multi-voyages de la société publique Renfe sur les trains urbains et de moyenne distance, annoncée fin juin, sera désormais de 100%.

En d’autres termes, ces laissez-passer seront gratuits. Cette réduction sera en vigueur du 1er septembre au 31 décembre, avec un double objectif : réduire les coûts pour les familles, touchées par la hausse de l’inflation, et encourager l’utilisation des transports publics au détriment des transports privés, à l’heure où les économies d’énergie sont devenues une priorité absolue dans toute l’Europe.

-Subvention supplémentaire pour les étudiants :

Pedro Sánchez a annoncé une subvention supplémentaire de 100 euros par mois pour les personnes de plus de 16 ans qui bénéficient d’une bourse d’État pour des études post-obligatoires (formation professionnelle intermédiaire et supérieure, baccalauréat et université), que les bénéficiaires recevront entre septembre et décembre de cette année.

-Programmation dans les écoles :

Lors du débat, M. Sánchez a également donné des détails sur le programme ‘’Code School 4.0’’ destiné aux élèves des écoles maternelles, primaires et secondaires pour qu’ils apprennent « la langue du présent et de l’avenir ».

Il comprendra « la pensée computationnelle, la programmation et la robotique ». Le budget de ce plan pour les deux prochaines années est de 356 millions d’euros, qui seront utilisés pour fournir aux écoles des ordinateurs, du matériel et la formation des enseignants.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page