Le Site InfoPolitique

l’UMT dénonce un acte « irresponsable »

L’union marocaine du travail (UMT) a dénoncé la décision de la présidence tunisienne consistant à inviter et à recevoir le chef des milices séparatistes, qualifiant cet acte d’ »irresponsable » et de « non calculé ».

Dans un communiqué, le Secrétariat national de l’UMT indique que l’Union a appris « avec une profonde indignation la nouvelle de l’invitation et de l’accueil réservé par la présidence tunisienne au chef des séparatistes, dans le cadre du 8ème forum de coopération Japon-Afrique (TICAD) ».

Ce comportement, ajoute la même source, constitue un « acte hostile sans précédent envers notre intégrité territoriale » et « une provocation de l’ensemble du peuple marocain », notant qu’il s’agit « d’un acte contraire à l’esprit des relations régionales bilatérales, et aux liens de fraternité et de coopération entre les deux peuples frères ».

Cette décision politique « impulsive » de la présidence tunisienne ne dissuadera pas la classe ouvrière maghrébine de poursuivre la lutte pour la construction de l’Union du Grand Maghreb sur la base de l’histoire et du destin communs des peuples de la région, souligne le communiqué.

L’UMT a, par ailleurs, réitéré sa fidélité aux liens fraternels qui la lient à l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), mettant en avant la solidarité des classes ouvrières marocaine et tunisienne dans leurs luttes pour la démocratie et la justice sociale.

L’union a, en outre, fait part de sa décision « d’adresser un mémorandum au Secrétaire général et aux dirigeants de l’UGTT et d’envoyer une délégation syndicale de l’UMT en vue de discuter de la situation et de renforcer les relations de fraternité et de solidarité ».

Le communiqué évoque, dans ce sens, le soulèvement du 8 décembre 1952 et la grève générale menée par la classe ouvrière marocaine à Casablanca, en solidarité avec l’UGTT et le peuple tunisien, suite à l’assassinat du leader syndicaliste tunisien, Ferhat Hachad, le 5 décembre 1952, rappelant que des centaines de marocains ont sacrifié leurs vies et plusieurs responsables syndicaux ont été arrêtés.

S.L. (avec MAP)


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page